Mode & Beauté

NYFW Printemps/Eté 2019 : Michael Kors, des fleurs, du madras et un air de bossa

CoverMedia

13.9.2018 - 13:10

Source: Covermedia

Michael Kors annonce la couleur : vive ! Des fleurs, du madras, des franges et des volants, pour une collection printemps/été 2018 joyeusement placée sous les auspices des années 60 et 70 azimutées.

Michael Kors a défilé le 12 septembre au Pier 17 de Manhattan, près du pont de Brooklyn, un des endroits sur les quais les plus branchés de New York. La bande son prégnante et hétéroclite, va des Beatles à Myriam Makeba (« Pata Pata »), Dalida ou encore de Jane Birkin et Gainsbourg et de la bossa nova. Le ton est donné : ambiance sensuelle, rythmée, mais pas endiablée.

Soleil, sud, printemps, été, sable, plage, mer : les couleurs acidulés des fleurs (rose, jaune, vert fluo) qui parsèment les jupes volantées, les chemisiers, maillots de bain, pantalons très très patte d’eph ou les maillots de bains (bikini blanc très 1970) en témoignent.

Les consonances exotiques annoncées par la bande son s’expriment avec des imprimés madras dans des tons rose barbie et des foulards noués sur la tête à la façon martiniquaise (mais pas associé à un vêtement au motif madras !)

Dans ce défilé joyeux (quelques mannequins se sont même permis quelques pas de danse) l’hommage aux années 60 et 70 se veut humoristique ; on pense, entre autre à l’accessoire impayable : les chapeaux de bain munis de fleurs en caoutchouc qu’adoraient les dames de Miami dans les années 60.

Quant au très élégant tailleur pantalon droit 7/8 avec brassière assortie, vert chamarré d’or, il aurait sa place dans The Party, avec Peter Sellers près de la piscine.

À retenir, hormis la vivacité des tenues, quelques détails qui signent l’époque 2019 : des collerettes fleuries, des franges en abondance (robe, pantalon, sacs), du sportswear, la robe chemisier midi en jean clair et la chemise, des jeans 7/8 rebrodés de larges roses ; des chapeaux cloches en coton tricoté ou de larges capelines, de la dentelle, des sacs à main ou des besaces en daim aux franges extra-longues, des robes rose et jaune réalisée au crochet, du doré chamarré, des pantalons 7/8 frangés, du noir sexy souligné de sequins pour une robe dont le bustier est un soutien-gorge, des jupes fendues haut sur la cuisse, des sandales hautes ou plates, à semelles compensée, des bottes fleuries assorties aux tissus des robes ou jupes, un peu de sportswear (large veste de pluie), le mélange des motifs (fleurs, madras, rayures) et des couleurs.

Et aussi, le défilé mixte : quelques pièces pour hommes émaillent le défilé. En commun, le madras, pour des costumes shorts et bob, du noir. Plus précisément pour la collection homme : du vert anis et du turquoise, des impers, des fleurs (shorts, pantalons), des imprimés vichy (pantalon crop, veste extra-large).

Le défilé se termine sur une version de « I Go to Rio » : on ne peut lancer plus joliment une invitation au voyage !

Retour à la page d'accueil

CoverMedia