Paris Fashion Week : défilé AH 18 Paul & Joe

CoverMedia

7.3.2018 - 18:13

Source: Covermedia

De la couleur tonique, du jean, des pulls aux larges motifs, et des motifs partout : un vent seventies souffle sur le défilé Paul & Joe. On repère ses points forts.

Paul & Joe propose un défilé juvénile, durant lequel il semble que des jeunes filles seraient aller piquer, avec bonheur et créativité, dans le vestiaire de leurs mères et grand-mères, en droite ligne avec l’esprit qui a présidé à la création de la marque.

Jean mum bien haut sur la taille, patte d’eph (vintage ?), pull en laine ou pull sans manche de papy, aux motifs naïfs de dessins d’enfants ou d’animaux, petit cœur sur l’épaule, comme au temps ancien du magazine DIY « Cent Idées », mini-jupes colorées, chemisiers à manches bouffantes à motifs végétaux portés sur des pantalons (taille haute) patchés, du mini et du maxi, des robe chasuble portées sur des pulls, des tuniques sur pantalon, longues robes transparentes et brodées, des bottes qui frisent le genou.

Jusqu’à la veste « afghane », qui a fait le bonheur des hippies en 1970 (on espère que celles-ci n’en ont pas conservé les caractéristiques olfactives), qui rappellent cette période « peace and love ». Les pantalons en velours côtelé (grosses côtes) sont orange, comme il se doit. Concession 2018 : ils sont crop.

Le tartan, dans des rouges sombres, vient aussi apporter son côté contemporain aux tenues du défilé (minijupe, vestes rebrodées). De même que les tailleurs pantalons en tissu brillant. L’usage de la ceinture est développé : fine, elle enserre manteaux, robes et, bien sûr, pantalons.

Une superbe collection de lunettes accompagne les mannequins qui défilent gaiement.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia