Paris Fashion Week : défilé AH 18 Sonia Rykiel

CoverMedia

5.3.2018 - 16:56

Source: Covermedia

La maison fondée par Sonia Rykiel fête ses 30 ans cette année. Elle a offert un défilé joyeux, dansant et où les mannequins souriaient !

Sonia Rykiel n’est plus là pour célébrer les 30 ans de la maison qu’elle a fondée en mai 1968 (mais oui !, en mai), mais le défilé de samedi lui a rendu un hommage appuyé et festif. Même si la directrice artistique, Julie de Libran, ne revendique pas ce terme, mais préfère se situer dans la continuité de l’état d’esprit innovant de la créatrice. Il n’empêche, quand les mannequins défilent coiffées d’une crinière blond vénitien triomphante, il est difficile de ne pas y voir planer l’image de Sonia Rykiel !

Cuir (robe, robe maxi, mini jupes, manteaux, pantalons, leggins, noir, vert pomme, rouge, ou en empiècement avec de la fourrure ou du drap de laine), fourrure (de la toque aux longues bottes, en passant par le blouson, les boléros, et le sac à main), du daim coloré (blousons, manteaux), du noir brillant, de l’argent, des rayures noires de rappel (la rayure Rykiel) sur de longues tuniques ou des robes en maille entièrement rayées (chapeau-écharpe noué sur la tête), robes tuniques sur pantalon ou toutes de lurex et haut fendues sur cuissardes, combi-pantalons chatoyantes, jupes multicolores faites de volants superposés, de la dentelles sexy (robes avec effet de transparence, large slip noir bien visible sous la dentelle), des ensembles pull - jogpants en lainage. Des tailleurs, pantalons ou jupes, des manteaux assortis : toutes les pièces d’un dressing d’hiver étaient présentées (dont de nombreux chapeaux, feutre ou bonnet).

Les couleurs, les motifs n’ont rien d’originaux, et le carreau, forcément présent sur quelques pièces, se décline en noir en blanc, sur une cape de pluie imperméable, ou un tailleur pantalon. L’ensemble est sympathique, destiné à être porté avec bonne humeur et légèreté.

Des serpentins métallisés annoncent la fin du défilé et l’arrivée sur scène du trio féminin Banarama, bientôt rejoint par les invités qui se sont mis à danser.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia