Mode & Beauté

Paris Fashion Week printemps/été 2019 : Stella McCartney confirme ses intuitions et réaffirme sa philosophie

CoverMedia

3.10.2018 - 13:09

Source: Covermedia

Stella McCartney aime défiler à Paris, qui est flattée de sa fidélité. Fidèle aussi à elle-même, la créatrice britannique a choisi de proposer en 2019 des tenues développées à partir de ses points forts.

Stella McCartney est une créatrice de mode, certes. Mais elle est aussi une activiste qui fait bouger les lignes en faveur d’une industrie de la mode plus éthique et éco-responsable. Elle travaille des matières qui ne sont pas d’origine animale et subventionne des recherches pour produire des tissus sans polluer la planète. Et, cerise sur le gâteau, elle est une femme d’affaires avisée qui a réussi à rendre à nouveau sa marque indépendante.

Que pour ce défilé, mixte, à nouveau dans les salons de l’Opéra Garnier, elle ait préféré montrer les moments forts qui ont marqué l’histoire de sa marque n’est en rien gênant. Quand on milite pour le durable, autant commencer par montrer l’exemple.

Aussi Stella McCartney a-t-elle choisi de proposer une collection printemps/été 2019 qui a un air, rassurant, de déjà-vu. Le confort et la simplicité sont chez elle associés à une façon de vivre décontractée ET chic. Et les matériaux sont soit des cotons bio, soit recyclés (nylon), ou durables (viscose). Le stretch qu’elle utilise permet le mouvement tout en conservant des vêtements près du corps, mais la créatrice a aussi parié sur le super ample, voire le démesuré, pour des robes tuniques ou des pulls.

Les minirobes et t-shirts en imprimé tie & dye délavé aussi bien que le denim fatigué d’une combinaison pantalon rappellent de bons moments de la créatrice.

Le sport est à l’honneur, mais on le pratique avec élégance : les combinaisons cyclistes sont à petites fleurs vintage (roses ou bleus) et décolleté en V (mais, malgré tout, cela reste des cyclistes, et on n’est pas obligé d’aimer !) ; mais les lunettes aérodynamiques des cyclistes serviront pour accompagner des robes ou d’un ensemble blouse pantalon orange vif.

On retient les combinaisons pantalons beige ou kaki clair, le grand imper mastic, les robes ultra légères en dentelles rose et mauve ou vert pistache, les pantalons confortables rehaussés de serpentins de tissus. Un pantalon rose en maille marqué par de grosses côtes à la taille, qui respire le confort, est porté avec un top en satin et dentelle, qui ressemble au haut d’une slip dress... slip dress qui est d’ailleurs de la collection, en version longue et rose thé.

Un costume blanc cassé, gris perle ou rose poudré oversize ultra-masculin et pour cela extrêmement féminin, quand il est porté par des mannequins femmes, met en valeur le côté unisexe de certaines des pièces.

On s’amuse d’un large polo de foot bleu à larges bandes blanches qui accompagne un pantalon flottant tie & dye., quand on se souvient que lors de la Fashion Week de Milan, durant la coupe du monde de football 2018, Stella McCartney avait mobilisé un écran géant pour regarder le match Angleterre – Tunisie !

Retour à la page d'accueil

CoverMedia