Mode & Beauté

Paris Fashion Week : Satin, jean, cuir et amour de la nuit chez Miu Miu

CoverMedia

4.10.2018 - 13:09

Source: Covermedia

Miuccia Prada a pris le parti de questionner la notion de beau et de déconstruire les clichés dans sa collection Miu Miu printemps/été 2019. Avec un nouveau logo, elle a fait défiler au Palais d’Iéna d’élégants oiseaux de nuit en chaussettes.

Austérité, transparence, maille, denim, satin, sequins, nœuds et roses en satin se conjuguent pour donner un look déroutant et attirant aux tenues des filles Miu Miu du printemps/été 2019. Elles sont de celles que l’on peut croiser au petit matin, fatiguées par la nuit, la danse et la musique, mais qui conservent cette élégance hautaine qui ont fait leur succès. Miuccia Prada a, en effet, choisi d’axer sa collection sur des tenues pour sortir le soir.

Même si elle fait appel une fois de plus au denim bleu délavé pour des chemises tuniques, la créatrice les orne d’un immense nœud de satin et jean, histoire de bien faire comprendre que ces pièces et le shorty qui les accompagne ne sont pas destinés à une ballade sur la plage (à moins qu’elle fût nocturne). Ou bien le jean s’accommode (bien) d’une jupe en sequins dorés ou d’une jupe en tulle noir totalement transparent. Pas de référence aux cowboys ou aux bikers, ici.

Le ton est celui de la féminité, qui se montre et s’assume, sans pour autant jouer sur les ressorts du sexy. Ou du moins, si Miuccia Prada en joue, c’est en les perturbant, en mêlant les genres jusqu’à les gommer.

Les robes, près du corps, souvent déstructurées, en satin rose pâle, jaune paille ou noir (omniprésence du noir, chez Miu Miu aussi, pour la saison prochaine), sont toutes pourvues d’un gros nœud ou d’une rose de satin, à l’épaule ou la hanche. Les décolletés peuvent être plongeants et laisser voir les dessous (une tendance qui réapparaît et se précise pour le printemps prochain). Des chemisiers dévoilent le ventre, mais sont aussi pourvus de gros nœuds de satin ou d’immenses fleurs qui troublent les codes.

La collection est riche en shorts (cuir, maille), et les cuisses sont aussi dévoilées par des jupes transparentes, en tulle parfois pailleté. Mais shorts et jupes laissent voir des chaussettes qui montent sous le genou et sont portées avec des sandales à hautes plateformes ou des petites chaussures aux bouts très pointus et garnis de cette rose en satin qui est un leitmotiv du défilé. Certaines ont préféré les babies plates à double brides. Le décalage provoqué pourrait faire penser à la mode sexy des écolières japonaises, mais ce n’est pas la référence de Miu Miu.

Les jupes et robes, en revanche, sont toutes d’une longueur entre le genou et le mollet, parfois couvertes d’un manteau droit (cuir ou tissu) ou accompagnées d’une veste masculine.

La palette de cette collection est restreinte. Au noir, bleu denim, rose pâle et bleu ciel déjà évoqués, s’ajoutent du rouge vif (pull en maille extra-large, top au long col et jeu de plis qui révèle le ventre et jupe en tulle transparent), du violet (superbe veste en tricot, petit chemisier, mini sac en cuir au nœud de satin), des bruns orangés ou fauve (cuir). Les chaussures osent le fuchsia et le vert acide. Les imprimés sont rares, mais démonstratifs (grosses fleurs).

On note les serre-têtes (parfois sertis de brillants), les colliers en brillants qui coulent sur l’épaule, la ceinture de cuir noir à boucle et les lunettes de soleil masque.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia