Pourquoi les célébrités s'injectent du Botox dans les aisselles

CoverMedia

3.9.2019 - 13:07

Premiere Of NBC's "Bring The Funny" Featuring: Chrissy Teigen Where: Los Angeles, California, United States When: 26 Jun 2019 Credit: FayesVision/WENN.com
Source: FayesVision/WENN.com

Voici tout ce que vous devez savoir sur la nouvelle tendance qui consistent à se faire injecter du Botox sous les aisselles. Un docteur en chirurgie plastique nous a tout expliqué sur ce soin surprenant.

Chrissy Teigen a récemment fait couler beaucoup d'encre lorsqu'elle a mis en ligne une vidéo sur Instagram la montrant en train de se faire injecter du Botox sous les aisselles. Dans le clip, la star américaine a affirmé que la procédure était la « meilleure décision » qu'elle ait jamais prise et se réjouissait de pouvoir enfin « porter à nouveau de la soie ».

Alors, à qui s'adressent exactement les injections de Botox sous les aisselles ? Le Dr Sanjay Trikha, fondateur de Trikwan Aesthetics Harley Street, estime qu'elles offrent une bonne solution aux patients souffrant d'hyperhidrose ou de transpiration excessive, le trouble affectant généralement les aisselles, les paumes ou la plante des pieds.

« Il existe un large éventail de personnes qui sont traitées pour ce type de problème. Les employés de bureau, les sportifs, les personnes qui apparaissent fréquemment devant la caméra et même les épouses sont des patients très fréquents, nous a-t-il révélé. Beaucoup de personnes souffrant d'hyperhidrose transpirent excessivement, indépendamment de ce que l'on pourrait appeler des déclencheurs normaux de la transpiration, tels que la chaleur, l'activité physique ou les vêtements. Pour ce type de patient, les injections de Botox sont une solution fantastique. »

Cette procédure nécessite de multiples petites injections dans les aisselles, chaque côté prenant environ une minute. Suite au traitement, votre transpiration sera fortement réduite pendant six mois.

Cependant, et bien que les effets secondaires soient minimes, il est important de respecter certains conseils.

« Par exemple, il faut éviter les déodorants sur la zone immédiatement après le traitement pour réduire le risque d'inflammation et d'infection. Au-delà des ecchymoses légères, les effets secondaires de ce traitement sont minimes. Cela devrait être discuté en détail lors d'une consultation pour vous donner une idée complète de ce soin », a ajouté le Dr Trikha.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia