Prendre du poids influe sur la taille du cœur

CoverMedia

4.10.2017 - 13:11

Obese woman When: 29 Jan 2010 When: 29 Jan 2010 **Only for use by WENN CPS**
Covermedia

(Cover) - FR Fitness & Wellbeing - Il est déjà établi qu’être en surpoids entraîne des dommages corporels et impacte la condition physique des individus.

Mais une nouvelle recherche, la seule de ce type menée sur autant d’individus, montre que la prise de poids peut faire grossir le cœur et le rendre plus lourd, augmentant ainsi les risques de crise cardiaque. Multiplier les kilos peut augmenter la masse du cœur de huit grammes et sa taille d’environ 5%, des résultats inquiétants quand on sait que le cœur tend à rétrécir avec l’âge. Les experts de la Queen Mary University de Londres et de l’université d’Oxford sont arrivés à ces conclusions en analysant les scanners IRM de 4561 personnes issues de la base de données britannique Biobank. Quand l’indice de masse corporelle des individus atteint 4.3, ce qui les fait entrer dans la catégorie des obèses, leur cœur devient dramatiquement plus lourd. Avec un cœur plus gros, les tissus sont contraints de s’étendre plus, ce qui a un effet négatif sur les signaux électriques requis pour maintenir un pouls régulier.

« Nous savons tous que notre mode de vie a un gros impact sur la santé de notre cœur – particulièrement si nous sommes en surpoids ou obèses. Mais les chercheurs n’ont pas entièrement compris en quoi sont liés les deux phénomènes, affirme le professeur Steffen Petersen. Avec ces recherches, on a aidé à montrer comment un mode de vie non sain augmente les risques de maladie du cœur. »

Le poids du cœur était calculé en utilisant des mesures fournies par les scanners. Quand l’indice de masse corporelle arrivait à 4.3, le poids du côté gauche du cœur augmentait de 8.3%. Ces découvertes se réfèrent à des gens dont l’indice de masse corporelle est passé d’un 25, ce qui est sain, à 29.3, ce qui est proche de l’obésité qui est fixée à 30. Les hommes de cette catégorie peuvent voir le poids de leur cœur augmenter de huit grammes et de six chez les femmes.

Le professeur Sir Nilesh Samani de la British Heart Foundation qui est à l’origine de ces recherches ajoute : « Ces recherches montrent l’impact silencieux du surpoids et d’une forte pression sanguine sur la structure et le fonctionnement du cœur, ce qui tôt ou tard provoque des problèmes cardiaques. Le message important est qu’il y a des choses que nous sommes en mesure de changer avant qu’elles ne provoquent des dégâts irréversibles sur le cœur. »

Cover Media

Retour à la page d'accueil

CoverMedia