S.O.S. : pourquoi on me bassine avec la Central Saint Martins ? Voici les talents qui en sont sortis.

CoverMedia

16.2.2018 - 13:10

Source: Covermedia

Le label Central Saint Martins évoque la garantie de la meilleure formation aux métiers de la mode. Étant donné le nombre de talents parmi ses élèves, on n’en doute pas.

Depuis les années 1980, le monde de la mode ne jure plus que par Central Saint Martins, cette école d’où sortiraient les génies que s’arrachent les maisons de couture. Et il est vrai que des grands noms de la mode britannique, mais pas seulement, en sont sortis. Voyez plutôt !

Stella McCartney, dont la collection de fin d’études en 1995 a tant fait le buzz. Si on lui doit la ligne de Chloé, le monde lui est aussi grandement redevable de son engagement constant pour une approche vegan de l’industrie de la mode.

Hussein Chalayan présente des shows qui sont de véritables performances artistiques, plutôt que des défilés. Et l’on se souvient de la veste qu’il a dessinée pour Bjork.

La comète Alexander McQueen, quatre fois élu designer de l’Année, enfant terrible de la mode, fut aussi au nombre des créateurs de Bjork ou David Bowie.

John Galliano avait, un an après son diplôme, sa propre marque. Premier Britannique à la tête d’une maison de haute couture française lors de son passage chez Givenchy, il dirige Maison Margiela.

On ajoute à la liste prestigieuse, la Designer de l’Année 2011, Sarah Burton (la robe de mariée de Kate Middleton), Ricardo Tisci (Givenchy) et Gareth Pugh, aux recherches expérimentales.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia