Mode & Beauté

S.O.S : qu’est-ce que c’est qu’une robe d’automne ?

CoverMedia

3.10.2018 - 13:13

Source: Covermedia

La saison a commencé, et tels les marrons, les robes d’automne reviennent en automne. Mais qu’est-ce qui fait l’identité d’une robe d’automne, après tout ?

Quand on dit robe d’été, immédiatement on sait de quoi il est question. Vacances, légèreté, soleil... Mais robe d’automne doit-il rimer avec pluie, vent et humeur morose ? En aucun cas. Une robe d’automne, cela va de soi, est plus chaude qu’une robe d’été... oui, enfin, pas si sûr !

Tout d’abord une robe d’automne peut être ultra courte (et c’est tout à fait dans l’esprit 2018/2019 que de porter des robes courtes qui dépassent à peine d’une veste de baroudeuse), et elle peut aussi être faite dans un tissu léger, soyeux ou vaporeux (comme ces robes fleuries longues, asymétriques qui se portent avec un gros pull XXL, une veste et jean, des rangers ou des hautes bottes gardian).

Mais on peut aussi miser sur la maille, très prisée (et cela durera, alors lancez-vous). Robe en maille fluide, ou robe en laine comme tricotée main, cela fonctionne avec tout ! Le velours côtelé est aussi un tissu que l’on associe facilement à l’automne. Des robes dans les tons bruns, beige, bordeaux, vert sapin, portées avec des bottes hautes, et twistées avec un gilet de couleur vive ou pastel (le rose ou le pêche, cette saison)

Côté imprimés, l’animal qui est en vous depuis l’été n’a pas la moindre envie d’hiberner : parce que justement ce n’est pas l’ourse, mais la panthère ou le léopard dont vous aimez les motifs sur vos robes, et qu’elles sont encore là cet automne, vous aimez les associer à des bottes en cuir fauve, des vestes en velours côtelé, ou des blousons chauds en shearling. Le cachemire est aussi un des imprimés que vous retrouverez cet automne sur des robes. Et même des motifs patchwork, très folk.

Et l’on pense aussi aux couleurs. Il se trouve que cet automne, les couleurs associées pendant plusieurs années (60/70) à cette saison où les feuilles prennent des teintes superbes dans les dégradés de bruns, jaunes, verts et parfois rouges foncés, sont de nouveau au top. Ajoutez-y le camel et le beige, voire le nude, et vous avez une large gamme des couleurs où puiser de l’inspiration. Et si l’on en croit les défilés de la Fashion Week, elles risquent d’être encore d’actualité au printemps... une confirmation, s’il en était besoin qu’il n’y a plus de saison ?

Retour à la page d'accueil

CoverMedia