Tendance femme : quoi de neuf du côté du jean ?

CoverMedia

24.7.2019 - 13:10

Source: Covermedia

Le jean est indémodable ; le jean ne nous quittera pas. Certes, mais le jean se transforme, à la grande satisfaction des citoyens eco-responsables.

Depuis quelques mois, vous l’avez sans doute remarqué, le jean est au cœur des conversations de la sphère mode (industrie, design, presse). Si les différentes coupes et modèles attirent toujours les commentaires, les conversations et articles se focalisent surtout sur la fabrication de la toile denim et des vêtements. Et, en particulier, sur le terrible coût écologique de cette fabrication. Qui ne sait pas que la réalisation d’un jean, depuis la culture du coton jusqu’à son arrivée en magasin, est au top de la pollution de la planète vit sur une autre... planète.

L’industrie du jean, consciente de sa mauvaise image, ne pouvait faire moins que de s’engager dans une évolution de ses méthodes de production.

Les unes après les autres, les marques mettent en avant telle ou telle collection capsule, « réalisée » en collaboration avec une personnalité de la mode (mannequin) ou du showbiz pour gagner en visibilité. Le reste de leur production étant réalisé as usual.

Or cette façon de washgreener n’est plus suffisante aux yeux des consommateurs de plus en plus avertis et exigeants. Quelques marques l’ont compris et s’inscrivent dans une démarche plus globale, sous la houlette de la Fondation Ellen MacArthur.

L’initiative « Make Fashion Circular », de Fondation Ellen MacArthur, créée en 2010, s’est donnée pour objectif d’accélérer la transition vers l’économie circulaire, un mode de production qui est, dit son site, « par nature restaurative et régénérative et tend à préserver la valeur et la qualité intrinsèque des produits, des composants et des matériaux à chaque étape de leur utilisation. Le concept distingue les cycles biologiques et techniques. » En bref : Sus au gaspillage des ressources du sol et de l’énergie. Vive les économies et le recyclage !

Ce 16 juillet (19), la cellule de réflexion de « Make Fashion Circular », composée de 40 experts en denim (chercheurs, collectionneurs, fabricants, professionnels du recyclage et membres d’ONG), a présenté ses directives concernant l’industrie du jean. Intitulée Jeans Redesign, cette initiative présente des exigences minimales en matière de durabilité, de santé des matériaux, de « recyclabilité » et de traçabilité des vêtements coupés dans du denim.

La Fondation Ellen MacArthur a une forte influence et 16 marques et fabricants, parmi lesquels, Gap, M& M Group, Lee, Tommy Hilfiger, Reformation ou encore Boyish, ont souscrit au projet et s’engagent à appliquer ces directives écologiques. C & A fait bien sûr partie du projet, qui s’appuie beaucoup sur le guide en open source que la marque avait établi. Le label / logo sera réévalué chaque année.

Les jeans issus de ce programme, portant le logo Jeans Redesign, seront disponibles en 2021.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia