Tendance homme : l’imprimé dragon

CoverMedia

7.3.2018 - 13:09

Source: Covermedia

Attention, le grand méchant look revient avec son dragon maléfique. Mais, passé, sous les fourches caudines des stylistes, le dragon est très tendance.

Qui l’eût cru ? Le dragon, ce signe tribal des mauvais garçons, que l’on retrouvait aussi bien sur les corps tatoués des pratiquants d’arts martiaux dans les films de Bruce Lee que dans l’univers des fans du gothique, s’impose comme motif sur de très chics et chers blousons, chemises et vestes des mannequins qui ont défilé pour la Fashion Week masculine.

Demna Gvasalia le met en avant chez Balenciaga, et de façon subreptice dans la collection du collectif Vetement qu’il a présentée au marché aux puces de Paris. Sur une veste aux manches kimono, et avec une belle doublure noire, soyeuse et matelassée, un immense dragon vert (sur fond vert) méphitique s’enroule autour du corps.

Est-ce que le porter serait comme se munir d’une sorte de gri-gri protecteur ? Le même Gvasalia propose le dragon sur chemise, et cette fois dans des tons rouges et jaunes qui rappellent les flammes que crache le dragon quand il n’est pas content.

Lanvin a aussi mis du dragon sur une veste. Ici le dessin est proche de l’univers de la bande dessinée et le trait noir qui se détache d’un fond qui évolue du rouge au noir renforce ce côté référentiel.

Doit-on considérer que le dragon sur vêtement est un dérivé du tatouage, ou au contraire, n’est-il que l’expression d’une double peau ?

Retour à la page d'accueil

CoverMedia