Tendance homme : la chemise de bowling

CoverMedia

2.3.2018 - 13:09

Source: Covermedia

La chemise bowling est de retour avec son côté sportif, mais chic. Mais que ceux qui craignent le côté Fifties se rassurent, elle est au goût du jour.

Qu’est-ce qui caractérise la chemise de bowling, hormis le fait qu’elle était une des pièces du costume des joueurs de bowling et incarne le look rockabilly ? Elle est coupée pour permettre une belle amplitude du mouvement (même si vous ne savez pas jouer, vous voyez de quoi il s’agit), tout en étant relativement stricte. Pour amplifier ce côté net, elle est souvent bicolore, voire tricolore, avec de larges bandes sur le plastron. Ou bien le col et les manches sont de couleurs différentes du corps de la chemisette.

Car il s’agit d’une chemisette, courte, droite, qui se porte sur le pantalon. Sur la poche, un monogramme brodé (le nom de l’équipe) et, souvent, un patch représentant une quille et une boule. Dans le dos, largement étalé, le nom de l’équipe. Vous avez vu « American Graffiti » ou « The Big Lebowski »…

Sur les podiums des défilés, les codes sont revisités. La chemise de bowling d’aujourd’hui respecte celui du plastron bicolore, mais chez Prada et AMI, elle a laissé tomber le monogramme, et même les poches plaquées. Quant à Balenciaga, il propose de conserver la broderie, mais abandonne la chemisette au profit de la chemise, en tout cas chez l’homme. Car, tendance mini-moi oblige, le garçonnet qui défile avec le mannequin porte, lui, une chemisette de bowling.

Prada, Balenciaga et AMI, recommandent de la porter à l’intérieur du pantalon (ou du short, pour Prada).

Ce classique n’a donc pas démérité. Vous en trouvez de très sympas chez de nombreuses marques. Mais, attention, ce n’est pas tendance de le porter avec un Teddy.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia