Mode & Beauté

Tendance homme : la surchemise

CoverMedia

17.10.2018 - 13:10

Source: Covermedia

La surchemise, c’est chic… et bien pratique pour ceux qui n’aiment ni les gros pulls, ni les sweats. Et cela permet de la jouer tendance « layering ».

L’hiver arrive, ou disons l’automne va bien finir par arriver, et il ne faut pas se laisser surprendre. Le meilleur moyen pour l’attendre avec sérénité, c’est bien d’avoir recours à la surchemise. C’est chic, facile à porter, moins contraignant qu’une veste, cela se porte aussi bien sur un pull que sur une chemise, on s’en défait facilement quand la température monte et, cerise sur le gâteau, cela comprend souvent des poches supplémentaires dont on a toujours besoin.

Vous portez la surchemise sur une chemise (oui !, c’est ça le layering) ou un pull fin à col roulé ou rond. Et elle n’entre pas dans le pantalon, à la différence de la chemise avec laquelle elle peut sortir en duo. En cas de menace orageuse, on enfile par-dessus un manteau de pluie.

L’item n’est pas uniquement de demi-saison : elle se porte sous une doudoune (avec ou sans manches), une parka, un manteau ou une grosse veste, quand le vrai froid est là.

En matière de choix, c’est tout aussi simple. Vous trouverez des modèles qui s’adaptent à votre look du jour. Depuis la surchemise de trappeur canadien à carreaux, un must, à la surchemise en jean (Levi’s collection Vintage), tout existe et tout est permis. Le velours côtelé étant au top cet automne, ne vous en privez pas (NN07) (couleur bordeaux, brun, vert sapin, kaki, ocre jaune, chocolat, etc.).

Les modèles peuvent être à boutons, à fermeture éclair (Topman), ou tout simplement ressembler à une chemise que l’on porte sur une chemise, mais un peu plus épaisse (Carhartt).

Retour à la page d'accueil

CoverMedia