Mode & Beauté

Un bon sommeil pour une fertilité parfaite

CoverMedia

2.11.2017 - 12:57

Pregnant woman in consultation with a gynecologist. When: 18 Dec 2015 When: 18 Dec 2015 **Only for use by WENN CPS**
Covermedia

Les participantes étaient ensuite divisées en trois catégories : celles qui luttaient vraiment avec le sommeil, celles qui rencontraient des problèmes et celles qui n’en avaient pas. Les analyses des chercheurs ont montré que les femmes qui dormaient à point fermé avaient 20% de plus de chances d’être fertiles que celles qui ne dormaient pas bien. 67,1% des œufs des femmes qui dormaient bien arrivaient à terme en laboratoire, contre 63,1% de celles qui rencontraient des problèmes. Chez celles qui rencontraient les plus gros problèmes, les chances tombaient à 48,6%.

En plus de ces découvertes, l’étude a montré que l’alcool réduisait bien les chances de tomber enceinte, bien qu’une consommation très modérée semble plutôt positive. D’après les chercheurs, elle pourrait en effet bénéficier au sommeil. « De bonnes nuits pourraient être la clé chez les patientes qui suivent un traitement et chercheraient à augmenter leurs chances de tomber enceintes », ont annoncé les responsables de l’étude dans un compte rendu repris par le site de l’American Society for Reproductive Medicine. Ces résultats viennent appuyer les conclusions d’une étude récente qui avait montré que le taux d’hormones nécessaire à la conception pouvait chuter chez les femmes qui duraient moins de 6 heures.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia