Ligue des champions

Ligue des champions : deux énormes chocs au programme

ATS

15.9.2021 - 05:00

ATS

15.9.2021 - 05:00

Les débuts espérés du trio Neymar-Mbappé-Messi au PSG, le choc de haut vol entre le Real Madrid et l'Inter Milan, ainsi qu'un alléchant Liverpool-AC Milan, sont au programme des matches de la première journée de la Ligue des champions disputés mercredi.

Karim Benzema et le Real Madrid se déplacent à Milan pour y affronter l'Inter.
Karim Benzema et le Real Madrid se déplacent à Milan pour y affronter l'Inter.
Keystone

Après avoir réalisé un mercato stratosphérique cet été avec notamment l'arrivée de Lionel Messi, Achraf Hakimi et Gianluigi Donnarumma, le PSG est désigné à tort ou à raison comme le principal favori de la compétition.

L'équipe, entraînée par Mauricio Pochettino, débute sa campagne continentale avec un déplacement en Belgique chez le Club Bruges, où il devrait enfin aligner son redoutable trio d'attaque Neymar-Mbappé-Messi.

Le PSG version qatari est toujours parvenu à sortir des poules de la Ligue des champions, soit depuis l'édition 2012-2013.



Dans ce groupe A, il recroisera Manchester City qui l'avait éliminé en demi-finales début mai (2-1, 2-0).

Finalistes malheureux fin mai face à Chelsea (1-0), les joueurs de Pep Guardiola seront eux méfiants lors de la réception du RB Leipzig.

Le club allemand, fondé en 2009, n'a découvert l'Europe qu'en 2017 mais il a déjà atteint le dernier carré de la C1 en 2020, battu par le PSG, avant d'être sorti dès les huitièmes en mars dernier par Liverpool.

Il est toutefois à la peine en Bundesliga avec trois défaites en quatre matches et doit encore digérer le départ de son ancien entraîneur Julian Nagelsmann, désormais au Bayern Munich.



Groupe B: duel de légendes

Un duel de légendes, c'est ce que promet la rencontre entre Liverpool et Milan à Anfield.

Ces clubs prestigieux – treize C1 à eux deux – se sont notamment affrontés en finale de Ligue des champions en 2005 et 2007, avec un succès chacun.

Les Reds ont décroché leur sixième couronne européenne en 2019, avant de mettre fin l'année suivante à une disette en championnat remontant à 1990.

L'AC Milan tente pour sa part de revenir au premier plan après une décennie de déclin.



Dans ce groupe B très relevé, l'Atlético de Madrid accueille par ailleurs le FC Porto, sacré en 1987 et 2004, et quart-de-finaliste en 2021.

Les supporters des «Colchoneros» ont assisté en toute fin de mercato au retour au bercail de leur ancienne vedette Antoine Griezmann, après deux saisons compliquées au FC Barcelone.

L'international français espère reprendre le fil de sa carrière en club sous les ordres de Diego Simeone et rêve sans doute d'offrir à l'Atlético un premier sacre en C1 après trois finales perdues (1974, 2014 et 2016).



Groupe C: Dortmund en Turquie

Le Borussia Dortmund s'attend à une chaude réception lors de son déplacement en Turquie, chez le Besiktas Istanbul, même si le Vodafone Park devrait être seulement rempli à moitié avec 20'000 supporters.

Les Allemands compteront une nouvelle fois sur leur star norvégienne Erling Haaland, meilleur buteur de l'édition précédente avec dix réalisations.

Le joueur de 21 ans a déjà marqué cinq fois et adressé trois passes décisives en quatre journées de championnat cette saison.



Dans l'autre match de ce groupe C plutôt ouvert, l'Ajax Amsterdam rend visite au Sporting Portugal.

Les Néerlandais avaient échoué aux portes de la finale en 2019 mais ont ensuite été éliminés dès la phase de groupe des deux éditions suivantes.



Groupe D: choc de champions

Le champion d'Italie contre le vice-champion d'Espagne. La rencontre entre l'Inter Milan et le Real Madrid oppose deux équipes qui ont changé leur entraîneur à l'intersaison.

Au Real, Carlo Ancelotti a succédé à Zinédine Zidane, et à l'Inter, c'est Simone Inzaghi qui a remplacé Antonio Conte.

En difficulté financière, les Intéristes ont perdu cet été plusieurs éléments majeurs dont l'attaquant belge Romelu Lukaku, transféré à Chelsea.



L'autre match du groupe D voit s'affronter le Sheriff Tiraspol au Shakhtar Donetsk, deux équipes symboles des tensions en Europe de l'est depuis la chute du Mur.

Il s'agit de la première participation en C1 pour le Sheriff, issu d'une enclave séparatiste pro-russe mais qui participe au championnat moldave, dont il a remporté 19 des 21 dernières éditions.

De son côté, le Shahktar a évolué successivement à Lviv, Kharkov et Kiev depuis 2014, en raison du conflit dans l'est de l'Ukraine avec d'autres séparatistes pro-russes.



ATS