Ligue des champions Leipzig - Manchester City et Inter - Porto, parfum de retrouvailles

ATS

22.2.2023 - 08:00

Battu par Leipzig en phase de groupes la saison dernière, Manchester City devra se méfier chez le club allemand mercredi, tout comme l'Inter Milan face à Porto, lors des deux derniers huitièmes de finale aller de la Ligue des champions.

Manchester City devra se méfier de Leipzig mercredi.
Manchester City devra se méfier de Leipzig mercredi.
IMAGO/Colorsport

ATS

22.2.2023 - 08:00

Si lors de l'édition 2021-2022, la première confrontation avait largement tourné à l'avantage de City à Manchester (6-3), l'attaquant français du RB Christopher Nkunku avait brillé en marquant un triplé. Lors de leur deuxième opposition, les Allemands s'étaient imposés chez eux 2-1, dans un match, certes, sans enjeu pour les Anglais déjà qualifiés.

City, qui s'est depuis renforcé avec l'arrivée de la star norvégienne Erling Haaland, retrouve Nkunku, de retour ce week-end après trois mois d'absence. Blessé au genou gauche et privé de Mondial au Qatar, le Français a joué une vingtaine de minutes face à Wolfsburg et offert une passe décisive à Konrad Laimer pour le deuxième but (3-0).



Leipzig compte sur le talent et l'efficacité de son attaquant comme lors du dernier duel contre Haaland. En avril 2022, Nkunku avait porté le RB face à Dortmund, où évoluait encore le «Cyborg». Le Français avait marqué un but et réussi deux passes décisives (4-1), alors que le Norvégien avait été très discret.

Non qualifié pour le Mondial avec la Norvège, Haaland se console en affolant toujours les compteurs avec 26 buts en championnat et 5 en C1. Il a inscrit le troisième but de son équipe lors du récent choc entre City, deuxième de Premier League, et le leader Arsenal (3-1), mais il s'est montré maladroit et muet face à Nottingham Forest (1-1) samedi.

Inusable Pepe

L'autre match du soir entre l'Inter Milan et Porto sera aussi l'occasion de retrouvailles, celle des entraîneurs Simone Inzaghi et Sergio Conceiçao, anciens coéquipiers à la Lazio Rome à la fin des années 1990 et début des années 2000.

Dans un groupe relevé avec le Bayern et le FC Barcelone, l'Inter d'Inzaghi a réussi à se qualifier en finissant deuxième derrière les Munichois, alors que le Porto de Conceiçao a fini en tête du sien devant le Club Bruges, les deux équipes éjectant l'Atlético Madrid et Leverkusen de la course aux huitièmes.

Distancée de 15 points par Naples en Serie A, l'Inter espère aller loin en C1, dont elle n'a plus atteint les quarts depuis 2011, l'année qui avait suivi son dernier sacre dans la compétition (2010), sous l'ère José Mourinho. C'est aussi avec l'entraîneur portugais que Porto a remporté sa deuxième et dernière Ligue des champions en 2004.

Un sacre auquel Pepe, 21 ans à l'époque, avait participé. De retour à Porto en 2019, l'inamovible défenseur s'apprête à fêter ses 40 ans le 26 février.



ATS