Euro 2021 : le tournoi officiellement lancé... avec un an de retard

ats

11.6.2021 - 21:18

ats

11.6.2021 - 21:18

Un spectacle son et lumière, un feu d'artifice devant des tribunes clairsemées et le ballon, enfin, s'est mis à rouler: retardé d'un an, l'Euro a débuté à Rome avec une affiche Turquie – Italie.

Une image de la cérémonie d'ouverture.
Keystone

Dans un Stadio Olimpico où avaient pris place environ 16'000 spectateurs, avec une jauge sanitaire limitée à 25% de la capacité du stade, la rencontre inaugurale a débuté à 21h00 locales, juste après une cérémonie d'ouverture colorée pour cet Euro au format inédit dans onze pays.

Le premier ballon de l'Euro, ce sont deux anciennes vedettes du derby de Rome disputé dans le même stade, Alessandro Nesta et Francesco Totti, qui l'ont apporté au centre du terrain. Un ballon baptisé «Uniforia», la contraction des mots «unité» et «euphorie», un joli résumé de ce que le tournoi promet.

Ballons gonflables

Puis, après une interprétation de l'orchestre de la police nationale italienne, un défilé d'immenses ballons gonflables sur la pelouse, une interprétation du ténor Andrea Bocelli et une «performance virtuelle» de Martin Garrix, Bono et The Edge (U2), les joueurs ont pris possession du terrain. Et la ferveur s'est emparée des supporters pendant les hymnes nationaux.

Cette liesse à ciel ouvert, dans un stade qui n'avait pas accueilli tant de monde depuis des mois, avait un air de libération dans un continent durement ébranlé par la pandémie.