Coupe du monde

Un troisième podium pour la Croatie

ATS

17.12.2022

«Bourreau» du Brésil en quart de finale, la Croatie quitte le Qatar avec une médaille de bronze mille fois méritée. Elle a apporté une nouvelle preuve de sa valeur lors du match pour la troisième place.

LE WRAP - Mondial : la Croatie remporte la petite finale

LE WRAP - Mondial : la Croatie remporte la petite finale

Chaque jour, nos journalistes vous font (re)vivre le meilleur de la Coupe du monde au Qatar dans notre capsule LE WRAP - Mondial. La Croatie s’est imposée face au Maroc (2-1), samedi, dans le match pour la troisième place.

17.12.2022

ATS

17.12.2022

Luka Modric et ses coéquipiers se sont imposés 2-1 devant le Maroc. Ils ont forcé la décision grâce à une frappe enroulée de Mislav Orsic juste avant la pause. Leur premier but avait déjà été une petite merveille avec une tête de Josko Gvardiol pour conclure une combinaison imparable sur un coup franc à la 7e minute.

Le Maroc pouvait égaliser pratiquement dans la foulée par Achraf Dari. Il lui a toutefois manqué un peu de souffle pour contester la victoire aux Croates. A sa décharge, on précisera que cette petite finale se jouait moins de 72 heures après sa rencontre contre la France.

Troisième podium

Avec ce succès dans un match qui a vu les deux équipes s'engager pleinement, la Croatie se hisse une troisième fois sur le podium d'une Coupe du monde, vingt-quatre ans après l'épopée en France de la sélection dirigée alors par Miroslav Blazevic et la finale de la dernière édition.

Elle offre à Luka Modric un épilogue à la hauteur de son extraordinaire talent. A 37 ans, le Ballon d'Or 2018 a guidé les siens une ultime fois dans une rencontre de Coupe du monde. Même s'il ne fut pas vraiment décisif, il a livré la performance que l'on attendait, celle d'un métronome toujours capable de donner le juste ton.

Comme en demi-finale, le Maroc a connu de très belles séquences, notamment grâce à la classe folle du duo formé par Achram Hakimi et par Hakim Ziyech. Sur leur côté droit, le défenseur du PSG et l'attaquant de Chelsea ont réalisé de superbes approches. Seulement, l'absence d'un grand buteur a pesé.

Malgré ces deux défaites en trois jours, le Maroc aura également réalisé une très grande Coupe du monde. Première équipe africaine à figurer dans le dernier carré du tournoi, la formation de Walid Regragui restera comme celle qui aura brisé le dernier rêve de grandeur du Portugal de Ronaldo et qui aura éliminé l'Espagne, l'un des grands favoris. Ce double exploit permet désormais au football africain de croire qu'une victoire en Coupe du monde est possible.