Les notes de la rédaction: Sommer et Drmic au top, Schär véritable flop

Chris Geiger

28.6.2018

La rédaction de Teleclub Sports Romandie s'est penchée sur le troisième match de l'équipe de Suisse face au Costa Rica. Retrouvez les notes attribuées aux joueurs helvétiques.

Josip Drmic et Yann Sommer ont été les deux meilleurs joueurs suisses, mercredi, face au Costa Rica.
Keystone

Le dernier match de groupe de notre équipe de Suisse face au Costa Rica a clairement été le moins abouti. Si elle a partagé l'enjeu (2-2) et obtenu sa qualification, la Nati n'a ni séduit ni rassuré. Elle a désormais une petite semaine pour préparer au mieux son huitième de finale face à la Suède, où elle sera privée de son capitaine Stephan Lichtsteiner et de son défenseur central Fabian Schär, suspendus.

D'ici là, on vous dévoile ci-dessous les notes de nos internationaux pour leur performance livrée, hier, face aux Ticos.

Les notes de la rédaction (sur 10):

- Yann Sommer: 8.0. Le gardien de Mönchengladbach a été énorme en début de partie, en sortant plusieurs parades de grande classe. S'il ne peut strictement rien sur le but de Waston (1-1), le natif de Morges joue de malchance sur le penalty de Ruiz (2-2). Mais le dernier rempart de la Nati fait assurément partie des meilleurs gardiens depuis le début du tournoi.

- Stephan Lichtsteiner: 5.0. L'image qu'on retiendra de notre capitaine est cette vilaine semelle de la 37e minute qui le privera du huitième de finale. Comme l'a dit Petkovic, une faute "commise loin de notre but qui ne s'imposait pas". Avec son expérience, Lichtsteiner devait éviter ce jaune.

- Fabian Schaer: 4.0. Même constat que pour Lichtsteiner: un tirage de maillot inutile dans le rond central en fin de match (83e) et un avertissement logique qui l'empêchera d'affronter la Suède. Dans le jeu, le défenseur de La Corogne n'a pas franchement brillé. Avec ce niveau, le retour prévu de Djourou est presque une bénédiction.

- Manuel Akanji: 5.5. A la peine dans les premières minutes au plus fort de la domination costaricienne, le joueur de Dortmund s'est quelque peu repris par la suite. Battu dans les airs par Waston sur l'égalisation (1-1), l'ex-Bâlois n'a pas livré sa meilleure performance sous le maillot helvétique.

- Ricardo Rodriguez: 5.0. Le latéral du Milan s'est montré discret sur son côté gauche, hormis une belle frappe en deuxième période. Le Zurichois s'est également montré lent sur certaines situations. Au vu de son potentiel, on est en droit d'attendre davantage de notre numéro 13.

- Valon Behrami: 5.0. Le guerrier de 33 ans a paru émoussé pour ce troisième match en 10 jours, même s'il reste toujours précieux à la récupération. En l'absence de Lichtsteiner, le Tessinois sera le véritable leader de la Nati en huitième. Remplacé par Zakaria à l'heure de jeu.

- Granit Xhaka: 5.0. Le Bâlois a traversé cette rencontre comme une ombre. Discret voire transparent, le demi d'Arsenal n'a pas eu l'influence espérée sur le jeu suisse. Il a néanmoins réussi quelques passes entre les lignes qui ont créé des situations de surnombre intéressantes, notamment en première mi-temps. Mais Xhaka doit faire beaucoup mieux.

- Xherdan Shaqiri: 5.5. Le lutin bâlois ne s'est pas montré décisif comme contre la Serbie. Le côté droit qu'il forme avec Lichtsteiner est clairement le plus dangereux et on sent une belle complémentarité entre les deux joueurs. Le joueur de Stoke devra faire sans son capitaine en huitième, où il portera les espoirs de tout un peuple. Sous la menace d'une suspension, Shaqiri a été remplacé par Lang en fin de match (81e).

- Blerim Dzemaili: 6.0. Son but sauve son début de Coupe du monde compliqué. Le joueur de Bologne ne ménage pas ses efforts, mais il manque parfois de lucidité dans le dernier geste. Espérons que cette réussite, qui a conclu une magnifique action helvétique, offre un second souffle à notre numéro 15. 

- Breel Embolo: 5.0. Victime de trois fautes sur chacune de ses prises de balle dans les toutes premières minutes, on a senti un Embolo en jambes et prêt à faire des différences en un contre un. Malheureusement, la suite s'est montrée bien plus compliquée pour le joueur de Schalke, qui a souvent fait les mauvais choix. On retiendra sa belle remise sur le but de Dzemaili.

- Mario Gavranovic: 5.0. Les critiques n'ont pas arrêté de s'abattre sur Haris Seferovic et "Super Mario" était attendu comme le sauveur. Une pression que le buteur du Dinamo Zagreb n'a pas supporté. Transparent sur le front de l'attaque, il a été avantageusement remplacé par Josip Drmic (69e). 

- Denis Zakaria (entré à la 60e pour Behrami): 5.0. Le Genevois a livré l'une de ses moins bonnes performances sous le maillot suisse. Le demi de Mönchengladbach s'est montré particulièrement naïf sur les actions du penalty qu'il provoque et sur celle où il récolte un jaune. Des erreurs de jeunesse qui doivent le faire grandir. Mais il s'est aussi montré décisif en livrant la passe décisive sur le but de Drmic.

- Josip Drmic (entré à la 69e pour Gavranovic): 7.0. Quelle entrée de l'attaquant de Mönchengladbach! Une tête sur le poteau et surtout un plat du pied plein de sans froid pour tromper Navas à la 88e minute. Le buteur a peut-être décroché hier sa place de titulaire pour le huitième de finale face à la Suède. 

- Michael Lang (entré à la 81e pour Shaqiri): 5.0. Difficile de le noter avec si peu de minutes à disposition. Petkovic a donné du temps de jeu au "Viking" bâlois pour préparer le match de mardi face à ses "compatriotes" suédois. Comme pour Djourou, Lang devra immédiatement trouver le rythme.

- Vladimir Petkovic: 5.5. Après une première période mal maîtrisée, on aurait aimé que le "Mister" tape du poing sur la table malgré le but d'avance. La performance livrée par son équipe n'était pas franchement aboutie, mais on peut faire confiance au sélectionneur pour qu'il remobilise son groupe pour la prochaine échéance.  

Retour à la page d'accueil