Vladimir Petkovic : "Je sens que la nervosité monte..."

ats

11.6.2021 - 18:27

ats

11.6.2021 - 18:27

«J'ai mon équipe en tête !» Vladimir Petkovic a tranché. Le sélectionneur suisse a défini son onze de départ pour la rencontre contre le Pays de Galles, mais il n'a pas tenu à le divulguer en public.

Vladimir Petkovic : le jour J approche.
Keystone

La seule incertitude, on le sait, réside dans le choix du joueur appelé à tenir le flanc droit entre Kevin Mbabu et Silvan Widmer. Vladimir Petkovic a, en revanche, révélé le nom du no 2 dans la cage qui serait appelé à jouer si Yann Sommer devait être indisponible.

Son choix s'est porté sur Yvon Mvogo qu'il avait titularisé jeudi dernier pour la rencontre amicale contre le Liechtenstein. Le Fribourgeois a donc bousculé la hiérarchie puisque Jonas Omlin était, l'automne dernier, le remplaçant désigné de Yann Sommer.

Pas de marquage particulier sur Gareth Bale

A la veille d'engager le fer, Vladimir Petkovic a révélé que ses joueurs piaffaient d'impatience. «Ils n'en peuvent plus d'attendre le coup d'envoi, glisse-t-il. Je sens aussi que la nervosité monte...»

Le Mister a, par ailleurs, précisé que Gareth Bale ne fera pas l'objet d'un marquage particulier. «Nous ne commettrons pas l'erreur de nous concentrer uniquement sur lui, dit-il. Nous ne l'avons jamais fait contre des équipes qui comptaient de tels joueurs dans leurs rangs. Le Pays de Galles ne se limite pas à Gareth Bale. Les Gallois ont démontré qu'ils pouvaient vraiment s'appuyer sur un collectif.»

Granit Xhaka a, pour sa part, rappelé qu'il «entendait écrire l'histoire». Le capitaine de l'équipe de Suisse témoigne d'un très grand respect pour le Pays de Galles. «Mais cela ne sert à rien de s'affoler, lâche-t-il. Nous avons d'énormes qualités et nous pouvons également nous appuyer sur notre expérience. C'est pourquoi nos attentes sont si élevées !»