Euro 2024 Des Anglais peu convaincants assurent le strict minimum

ats

16.6.2024 - 23:02

Un but de Jude Bellingham a suffi au bonheur de l'Angleterre pour son premier match dans le groupe C dimanche (1-0). Mais les vice-champions en titre n'ont pas vraiment convaincu face à des Serbes qui auraient pu accrocher un point à Gelsenkirchen.

Jude Bellingham a marqué l’unique but de la rencontre.
Jude Bellingham a marqué l’unique but de la rencontre.
IMAGO/Eibner

16.6.2024 - 23:02

Les Anglais ont pourtant fait honneur à leur statut de favoris en entame de match avec un certain Jude Bellingham à la baguette. L'homme providentiel du Real Madrid a rapidement montré qu'il allait occuper un costume similaire à celui qui est le sien avec les «Merengue».

Il s'est ainsi trouvé au bon endroit au bon moment pour propulser de la tête un centre dévié de Bukayo Saka au fond des filets de Predrag Rajkovic (13e). Il n'en fallait pas plus pour que la cohorte de supporters anglais ne reprenne à tue-tête «Hey Jude», le tube des Beatles inévitablement associé au Golden Boy.

Bellingham partout, Kane nulle part

Une statistique est d'ailleurs venue confirmer la mainmise de Bellingham sur le jeu des «Three Lions». A la mi-temps, il avait déjà touché 55 ballons. Son capitaine Harry Kane, qui fêtait une 23e apparition record pour l'Angleterre dans une compétition internationale, n'avait pu poser que deux fois le pied sur le cuir...

Le meilleur buteur de la sélection anglaise est malgré tout sorti de sa tanière en deuxième période, lorsqu'il a forcé une parade réflexe de Rajkovic permettant aux Serbes de garder espoir (77e). Un espoir que les Aigles n'ont jamais abandonné, même après l'ouverture du score précoce des favoris de ce groupe C.

Aleksandar Mitrovic aurait d'ailleurs bien pu égaliser à la 20e minute après une perte de balle fâcheuse de Trent Alexander-Arnold près de sa surface, mais la tentative de l'attaquant d'Al-Hilal a effleuré le poteau de Jordan Pickford. Malgré cet avertissement, les hommes de Gareth Southgate, parfois brouillons, n'ont pas réussi à marquer une deuxième fois. Ils auraient même pu concéder l'égalisation sans une belle parade de Pickford sur une frappe lointaine de Dusan Vlahovic (82e).

ats