Euro 2024 Une première historique dans un groupe au suspense total

AFP

26.6.2024 - 06:30

La Belgique de l'attaquant Romelu Lukaku est en quête d'efficacité face à l'Ukraine mercredi. Elle veut décrocher sa qualification et la première place du groupe E où les quatre équipes – avec la Roumanie et la Slovaquie – sont à égalité avec trois points.

Romelu Lukaku trouvera-t-il le chemin des filets mercredi ?
Romelu Lukaku trouvera-t-il le chemin des filets mercredi ?
KEYSTONE

26.6.2024 - 06:30

C'est la première fois dans l'histoire du tournoi que chaque équipe d'un même groupe a le même nombre de points avant la dernière journée et peut donc encore se qualifier de différentes manières: en finissant premier, deuxième, ou en espérant finir parmi les quatre meilleurs troisièmes.

Pour la Belgique de Kevin de Bruyne et Romelu Lukaku, parmi les seuls rescapés de la génération dorée des Diables Rouges, pas d'autre objectif que la première place. Cela leur permettrait d'éviter de croiser la France ou les Pays-Bas dès les huitièmes de finale. Cela passera, après une défaite inaugurale contre la Slovaquie (1-0) et un joli rebond face à la Roumanie (2-0), par un succès sur l'Ukraine, qui est pour sa part en mission pour son peuple en pleine guerre avec la Russie.

Potentiel énorme

Le sélectionneur Domenico Tedesco est persuadé que son équipe «au potentiel énorme» malgré le départ à la retraite d'Eden Hazard, peut aller loin si elle se qualifie pour la phase à élimination directe. La réussite de ses hommes dépendra probablement de leur capacité à convertir leurs occasions, l'immuable Romelu Lukaku s'étant déjà vu refuser trois buts en Allemagne à la suite d'interventions de la VAR.

«Je pense que le plus important est de se créer des occasions. C'est ce que nous avons fait lors des deux derniers matches... Si nous concrétisons nos occasions, il n'y aura pas de problème», a déclaré l'ailier de Manchester City Jeremy Doku.

Lukaku a reçu le soutien de ses coéquipiers qui pensent que les buts viendront pour le meilleur buteur de l'histoire de la Belgique (85 buts en 117 sélections). «Il n'a pas eu beaucoup de chance, mais il est heureux que nous ayons gagné le dernier match. En tant qu'attaquant, vous voulez toujours marquer, mais il est heureux de l'impact qu'il a sur notre équipe et des occasions qu'il crée», a déclaré Doku.

L'Ukraine veut s'accrocher à son «conte de fées»

En face, l'Ukraine, qui participe à son premier grand tournoi depuis l'invasion du pays par la Russie en 2022, veut apporter un peu de «normalité» à la vie de ses concitoyens. «Si nous nous qualifions cela signifiera que nous avons accompli notre mission principale» a estimé Sergiy Sydorchuk.

«Qu'est-ce que cela signifie pour le pays? Que nous allons poursuivre ce fantastique conte de fées pendant plusieurs jours pour l'ensemble du pays, car nous sommes en guerre depuis près de 900 jours... Alors pour les Ukrainiens, chaque match, chaque événement de ce type signifie beaucoup. Il signifie pour eux qu'ils peuvent revenir à la normale, à l'époque d'avant-guerre» a-t-il détaillé.

Félicitations présidentielles

Les Ukrainiens se sont remis d'une première défaite cinglante (3-0) face à la Roumanie, en renversant brillamment ensuite la Slovaquie (2-1), ce qui leur a valu les félicitations du président Volodymyr Zelensky. Depuis que le tournoi est passé à 24 équipes, aucune nation avec quatre points n'a jamais échoué à se qualifier pour les huitièmes de finale. L'Ukraine sera éliminée à la différence de buts si les deux matches du Groupe E de mercredi se terminent par des nuls.

La Slovaquie et la Roumanie s'affrontent au même moment à Francfort, sachant qu'un point chacun suffirait à envoyer les deux pays au tour suivant. Les nations qui sortiront du groupe E affronteront celles du groupe D de la France et des Pays-Bas.

AFP