Murat Yakin «Heureusement, les choses se sont bien passées»

ld, ats

18.6.2024 - 19:54

Victorieuse de la Hongrie en ouverture de l'Euro, samedi dernier (3-1), l'équipe de Suisse veut confirmer contre l'Ecosse, ce mercredi à Cologne (21 h).

Murat Yakin est impatient d'affronter l'Ecosse.
Murat Yakin est impatient d'affronter l'Ecosse.
ats

18.6.2024 - 19:54

Une prudence légitime mais une confiance affirmée: l’équipe de Suisse aborde le rendez-vous de mercredi face à l’Ecosse en toute sérénité. Comme si la victoire contre la Hongrie avait tout changé.

«L’Ecosse est une équipe capable de pratiquer un beau football. Elle l’a démontré lors du tour préliminaire avec notamment son succès contre l’Espagne, prévient Murat Yakin. Elle a concédé une défaite très lourde vendredi face à l’Allemagne. Elle se doit de réagir. Elle va réagir, c’est sûr. Mais nous sommes prêts. Je me dis que face à une équipe qui va sans doute chercher à nous presser, des espaces vont s’ouvrir... Il faudra être prêt à beaucoup courir, être prêt à aller au duel.»

Murat Yakin n’a, bien sûr, rien dit quant au choix de son onze de départ. «Je sais que l’équipe alignée samedi contre la Hongrie a surpris, sourit-il. Heureusement, les choses se sont bien passées. On verra pour demain. Une chose est certaine: j’attends ce match avec une très grande impatience. L’ambiance sera fantastique. Samedi, nous avons vraiment senti le soutien de nos fans. Et mercredi, il y aura tous ces supporters écossais...»

«La même impatience»

A ses côtés, Manuel Akanji, l’autre patron de l’équipe avec Granit Xhaka, assurent que tous les feux sont au vert. «Nous étions convaincus à 100 % samedi de la manière avec laquelle il fallait prendre ce match contre la Hongrie à bras-le-corps, lâche le défenseur de Manchester City. Nous étions tous impatients de jouer ce match. Et pour celui de mercredi, je ressens la même impatience.»

Le Zurichois admet que l’Ecosse n’a pas vraiment «livré sa meilleure performance contre l’Allemagne». «Il convient de rappeler que les Ecossais ont joué à dix toute la seconde période, ajoute-t-il. Encore une fois, l’une des clés pour nous mercredi sera d’être vraiment apte au combat dès les premiers instants de la rencontre.» Pour ne pas laisser le doute s’immiscer.

ld, ats