Youssouf Fofana «Ma déception, on s'en fout un peu»

AFP

7.7.2024

Les critiques sur le jeu de l'équipe de France, «je m'en fous», a répondu dimanche le milieu Youssouf Fofana, auteur d'un des tirs au but réussis qui ont offert la qualification pour les demi-finales de l'Euro-2024, mardi contre l'Espagne.

Youssouf Fofana est revenu sur sa frappe pendant la séance de tirs au but contre le Portugal.
Youssouf Fofana est revenu sur sa frappe pendant la séance de tirs au but contre le Portugal.
ats

AFP

7.7.2024

«Personnellement, je m'en fous. Totalement. Parce qu'au final, on est demi-finalistes», a riposté le Monégasque à une question sur le jeu peu emballant des hommes de Didier Deschamps.

Il est aussi revenu sur sa frappe pendant la séance de tirs au but contre le Portugal (0-0, 5 t.a.b. à 3) en quarts de finale, où il s'est exécuté en deuxième position dans la série.

«J'étais d'accord pour y aller s'il y avait de la place. J'attendais vraiment de savoir s'il y avait d'autres joueurs qui se sentaient plus à l'aise», a raconté Fofana. «Moi, j'ai toujours envie d'aller sur un penalty. C'est avec plaisir que j'ai accepté. Je suis parti très sereinement», a-t-il poursuivi.

Fofana, entré en jeu en quarts de finale pour la troisième fois seulement en cinq matches, estime qu'il «faut faire la part des choses. Il y a peut-être une certaine déception de ne pas jouer, mais une fois qu'on fait appel à nous, on laisse tout ce qui est états d'âme et déception bien loin du terrain». Il a également plaisanté sur son tir au but manqué samedi à l'entraînement, pour départager l'égalité à la fin de l'opposition de fin de séance.

«J'ai changé mon côté parce que je vous ai vus avec les caméras et c'était la bonne chose à faire puisque 30 minutes après, je l'ai vu sur les réseaux. S'il y a une prochaine séance de pénalty, si le gardien adverse avait la bonne idée de suivre la vidéo, ce serait pas mal», a-t-il lancé, faisant rire la salle de conférence de presse de Paderborn, le camp de base des Bleus.

«Si j'avais raté» celui contre le Portugal, «ma déception, on s'en fout un peu, vous ne m'auriez pas protégé en disant: +c'est normal (qu'il ait raté), il est déçu+», a conclu Fofana.