GP de Bahreïn

GP de Bahreïn : Ferrari de retour au sommet, Leclerc gagne !

ats

20.3.2022 - 17:50

Ferrari est de retour au sommet. Charles Leclerc a en effet remporté le Grand Prix de Bahreïn à Sakhir, première course de la saison 2022. Il a devancé son coéquipier Carlos Sainz alors que Lewis Hamilton (Mercedes) a complété le podium.

ats

20.3.2022 - 17:50

Le Monégasque, qui avait signé la pole position et a établi le tour le plus rapide, a ainsi ramené la scuderia au sommet après 910 longs jours d'attente depuis le succès de Sebastian Vettel à Singapour en 2019. Leclerc a obtenu la troisième victoire de sa carrière en F1.

Il a fourni une course parfaite, ne cédant pas à la panique quand Max Verstappen l'a attaqué et dépassé aux 17e, 18e et 19e tours. Le Monégasque a chaque fois pu répliquer un virage plus loin.

Catastrophe pour Red Bull

La course a tourné à la catastrophe pour Red Bull dans les derniers tours, après la rentrée aux stands de la safety car intervenue en raison de l'incendie du moteur de l'AlphaTauri de Pierre Gasly. Verstappen, qui était alors 2e, a dû abandonner au 55e des 57 boucles.

Sergio Perez a lui reculé de la 3e à la 18e place dans l'ultime tour après un tête-à-queue suite à un problème de moteur semble-t-il. Un zéro pointé donc pour l'écurie de Christian Horner, qui ne s'attendait sans doute pas à une telle débâcle.

La sensation Magnussen

Les Mercedes n'ont comme attendu pas pu rivaliser en vitesse pure avec les Ferrari et les Red Bull, mais elles ont bien limité les dégâts. George Russell a pris la 4e place derrière son coéquipier. Il y a fort à parier que les Flèches d'argent vont travailler très fort pour tenter de se rapprocher des équipes de tête.

La sensation est venue de Kevin Magnussen. Le Danois, rappelé chez Haas-Ferrari en remplacement du Russe Nikita Mazepin, a fini à un incroyable 5e rang. Son équipe n'avait pas inscrit le moindre point en 2021.

Sourire chez Alfa Romeo

L'équipe Alfa Romeo-Ferrari a aussi de quoi sourire. Malgré un départ raté, Valtteri Bottas a pu remonter au 6e rang. Quant au néophyte chinois Guanyu Zhou, il a ouvert son compteur en se classant 10e.

L'écurie basée à Hinwil a donc déjà 9 points à son compteur. L'an passé, elle en avait inscrit 13 au terme des 22 Grands Prix.

ats