24h du Mans

24h du Mans : doublé des Toyota, mais pas de victoire pour Buemi

ATS

22.8.2021

ATS

22.8.2021

Les Toyota ont réalisé le doublé aux 24 Heures du Mans. La victoire est revenue à la no 7 pilotée par le Japonais Kamui Kobayashi, le Britannique Mike Conway et l'Argentin Jose Maria Lopez.

La Toyota no 8, piloté notamment par Sébastien Buemi, a pris la deuxième place.
Keystone

Au volant de la no 8, Sébastien Buemi, associé au Japonais Kazuki Nakajima et au Néo-Zélandais Brendon Hartley, n'a donc pas pu fêter un quatrième succès consécutif lors de la 89e édition de la mythique épreuve d'endurance. La course avait mal commencé pour Buemi, harponné dès le premier virage par une Glickenhaus sur une piste mouillée. Le Vaudois a dû rapidement s'arrêter au stand pour réinitialiser les systèmes de la voiture.

Le Suisse et ses coéquipiers, retardés, se sont lancés dans une belle remontée qui leur a permis dans la nuit de revenir dans le sillage de la voiture soeur. Mais divers petits problèmes techniques dimanche matin les ont à nouveau fait perdre un peu de terrain sur la no 7, qui s'est finalement imposée avec deux tours d'avance.

Un Suisse a quitté le circuit sarthois sur une terrible déception: le Genevois Louis Delétraz a en effet été privé in extremis de la victoire en LMP2 avec son Oreca-Gibson du team belge WRT en raison d'une panne dans les cinq dernières minutes de course. Delétraz partageait le volant avec l'expérimenté Polonais Robert Kubica, ancien pilote de formule 1, et le Chinois Yifei Ye. C'est ce dernier qui a dû stopper peu avant l'arrivée.