F1

Mazepin et son père dans l’oeil du cyclone

ATS

9.3.2022 - 20:28

Le pilote russe Nikita Mazepin, évincé de l'écurie de Formule 1 Haas après l'invasion russe en Ukraine, a intégré la liste des personnalités russes sanctionnées par l'Union européenne. Son père, l'oligarque Dmitry Mazepin, est aussi concerné.

Le pilote russe Nikita Mazepin a intégré la liste des personnalités russes sanctionnées par l'UE.
KEYSTONE

ATS

9.3.2022 - 20:28

En tant que propriétaire et PDG de la société Uralchem, fabricant de produits chimiques, Dmitry Mazepin «exerce donc des activités dans des secteurs économiques qui constituent une source substantielle de revenus pour le gouvernement de la Fédération de Russie», peut-on lire dans une décision de l'UE.

Le pilote figure également dans la liste noire de l'UE actualisée mercredi avec 160 nouveaux oligarques et parlementaires, en tant que «personne physique liée à un homme d'affaires influent (son père) ayant une activité dans des secteurs économiques qui constituent une source substantielle de revenus» à la Russie.

Cette liste, établie depuis l'annexion de la Crimée par Moscou en 2014, comprend désormais 862 personnes et 53 entités au total, interdites d'entrée dans l'UE et dont les avoirs en Europe sont gelés.

«Le 24 février 2022, à la suite des premières phases de l'agression russe», Dmitry Mazepin et 36 autres hommes d'affaires «ont rencontré le président Vladimir Poutine et d'autres membres du gouvernement russe pour discuter de l'incidence des choix à opérer à la suite des sanctions occidentales», est-il mentionné, ce qui «montre qu'il appartient au cercle le plus proche de Vladimir Poutine».

Mazepin père soutient la carrière de pilote de son fils depuis ses débuts. En 2021, Nikita Mazepin avait intégré la F1 au sein de l'écurie Haas, arrivant avec un tout nouveau sponsor pour l'écurie: le groupe russe Uralkali, dont Dmitry Mazepin est actionnaire via Uralchem.

Après l'invasion russe en Ukraine, Haas a suspendu ce partenariat avec Uralkali, avant de le rompre samedi «avec effet immédiat». L'écurie américaine n'aura donc plus le nom du groupe et les couleurs russes sur sa monoplace en 2022.

ATS