GP des Pays-Bas

GP des Pays-Bas : en état de grâce, Verstappen fait coup double à domicile

ats

5.9.2021 - 16:39

ats

5.9.2021 - 16:39

Max Verstappen a fait coup double devant un public en délire à Zandvoort. Le Néerlandais a remporté le Grand Prix des Pays-Bas et ainsi repris la tête du championnat du monde.

Max Verstappen a remporté le Grand Prix des Pays-Bas.
Max Verstappen a remporté le Grand Prix des Pays-Bas.
Keystone

«Les attentes étaient très élevées ce week-end, et ce n'est jamais facile d'y répondre. Toute la journée a été incroyable avec cette foule. Le départ a été très important. Mercedes a essayé de nous compliquer la tâche, mais on a bien su contrer à chaque fois», a déclaré le vainqueur, acclamé par les supporters presque tous habillés en orange.

Parti de la pole position, Verstappen a fêté la 17e victoire de sa carrière en formule 1, de manière bien plus convaincante que la précédente, obtenue une semaine plus tôt lors de la mascarade du GP de Belgique. Il a devancé Lewis Hamilton et Valtteri Bottas, tous deux sur Mercedes.

«Félicitations à Max, il a fait un boulot incroyable. J'ai absolument tout donné, j'ai poussé pendant toute la course, mais ils étaient trop bons», a reconnu Hamilton. Le septuple champion du monde a apprécié son week-end sur les bords de la mer du Nord. «Ce circuit est désormais l'un de mes préférés», a-t-il dit.

Trois points d'avance

Au championnat, le Néerlandais compte trois points d'avance sur Hamilton, qui a obtenu in extremis le point du tour le plus rapide. Cette lutte intense se poursuivra dès le week-end prochain à Monza lors du GP d'Italie, sur un circuit qui devrait a priori mieux convenir aux Mercedes. Une course sprint sera disputée le samedi pour la deuxième fois après la première à Silverstone.

Derrière le trio de tête, le Français Pierre Gasly (AlphaTauri-Honda) a pris une belle 4e place, qui témoigne de son excellent niveau cette saison. Charles Leclerc (Ferrari) et Fernando Alonso (Alpine-Renault) ont complété le top 6.

Déception pour les Alfa Romeo

Les Alfa Romeo-Ferrari, qui espéraient marquer des points, ont dû déchanter. Antonio Giovinazzi, 7e sur la grille, n'a pas pu faire mieux que 14e. Il a précédé d'un rang le Polonais Robert Kubica, qui remplaçait Kimi Raikkonen forfait pour cause de test positif au Covid-19. Le Finlandais, qui a récemment annoncé sa retraite pour la fin de la saison, espère retrouver son baquet dès Monza,

La F1 revenait à Zandvoort pour la première fois depuis 1985 et le dernier succès du regretté Niki Lauda. Ce tracé étroit et spectaculaire, avec notamment deux virages relevés, comporte cependant un défaut de taille, car il y est très difficile de dépasser.

Mais les pilotes ont été unanimes à l'apprécier de par le défi qu'il procure. Chaque erreur se paie cash sur ce circuit.

ats