Sébastien Ogier puissance 8

jfd

21.11.2021 - 15:06

jfd

21.11.2021 - 15:06

Le Français Sébastien Ogier (Toyota) a remporté son 8e titre de champion du monde des rallyes (WRC) depuis 2013. Il a enlevé dimanche la dernière manche de la saison, le Rallye de Monza.

Sébastien Ogier (Toyota) a remporté son 8e titre de champion du monde des rallyes (WRC).
KEYSTONE

Deuxième en Italie, le Britannique Elfyn Evans (Toyota) est vice-champion du monde. L'Espagnol Dani Sordo (Hyundai) complète le podium du rallye. Toyota s'adjuge le titre des constructeurs.

Sébastien Ogier devrait s'arrêter à un sacre du record de Sébastien Loeb; le premier a grandi dans l'ombre du second, mais s'en est détaché par un parcours différent. Les deux plus beaux palmarès du rallye mondial sont français et s'appellent Sébastien. De 2004 à 2012, Loeb l'Alsacien puis, dès 2013, Ogier le Haut-Alpin ont écrasé la discipline. Une même domination ou presque, le sacre ayant échappé au second en 2019.

Avec la pré-retraite de ce dernier, qui ne disputera que quelques rallyes en 2022 avec Toyota, c'est la fin d'une ère. Mais une question reste: lequel est le plus fort ? Si l'on retient uniquement les chiffres, Loeb est no 1 avec neuf titres contre huit.

L'Alsacien garde la palme aussi avec 79 succès pour 180 départs (43,9% de victoires), 119 podiums (66,1%) et 921 spéciales remportées. Ogier, lui, en est à 54 victoires pour 168 départs (32,1%), 91 podiums (54,2%) et 632 spéciales remportées.

«Loeb a plus de titres, mais Ogier a été capable de gagner avec différents constructeurs», tempère toutefois leur ancien rival Jari-Matti Latvala, aujourd'hui patron de l'équipe Toyota et donc du deuxième Seb. Le premier n'a gagné que dans des Citroën, même s'il est monté sur le podium pour Hyundai.

Le second a été titré avec trois constructeurs: Volkswagen (2013-2016), Ford dans l'écurie privée M-Sport (2017-2018) - un exploit - et Toyota (2020-2021).

jfd