MotoGP

Suzuki rappelé à l'ordre quant à un possible départ fin 2022

ATS

3.5.2022 - 16:25

Le promoteur du MotoGP a rappelé à l'ordre le constructeur japonais Suzuki quant à un possible départ du championnat du monde en fin d'année. Cette éventualité avait été annoncée lundi par le site spécialisé Motorsport.com.

Suzuki a été rappelé à l'ordre par le promoteur.
Keystone

ATS

3.5.2022 - 16:25

«A la suite des récentes rumeurs de départ de Suzuki du MotoGP à la fin de l'année 2022, Dorna Sports (le promoteur du championnat, ndlr) a officiellement contacté l'usine afin de lui rappeler que les conditions de son contrat de course en MotoGP ne lui permettent pas de prendre cette décision unilatéralement», est-il écrit dans un communiqué de la Dorna.

Selon le site spécialisé Motorsport.com, les dirigeants de Suzuki ont réuni lundi les membres de l'équipe en MotoGP et leur ont fait part de leur décision de quitter la discipline fin 2022. L'équipe Suzuki n'a pas confirmé l'information dans l'immédiat.

Ecurie historique, Suzuki avait déjà quitté la discipline à fin 2011, avant d'y revenir en 2015. En 2020, elle a gagné le titre de champion du monde des pilotes grâce à l'Espagnol Joan Mir. Le titre constructeur lui échappe en revanche dans l'ère moderne, ayant remporté ses sept sacres dans l'ancienne catégorie reine 500cc de 1976 à 1982.

«Si Suzuki devait partir après un accord entre les deux parties, Dorna décidera du nombre idéal de pilotes et d'équipes qui courront en MotoGP à partir de 2023», a continué le promoteur. Dans le format actuel, 24 motos sont engagées. Huit par Ducati (2 dans l'écurie d'usine et 6 dans des équipes «satellites"), quatre par Yamaha, Honda et KTM (2 motos officielles et 2 satellites chacune) et deux motos d'usine chez Aprilia et Suzuki (pilotées par Mir et l'autre Espagnol Alex Rins).

ATS