GP d'Arabie saoudite

Verstappen remet les pendules à l’heure

ATS

27.3.2022

Max Verstappen (Red Bull) a remporté le Grand Prix d'Arabie saoudite à Jeddah après une féroce bagarre avec Charles Leclerc (Ferrari). Le champion du monde néerlandais a pris la tête à la fin du 46e des 50 tours.

ATS

27.3.2022

Vainqueur à Bahreïn en ouverture de saison, Leclerc conserve néanmoins la tête du championnat du monde avec 45 points, contre 33 à son coéquipier Carlos Sainz. L'Espagnol est monté sur la troisième marche du podium dimanche devant la deuxième Red Bull pilotée par Sergio Pérez.

Parti en pole position, ce dernier n'a pas été chanceux: il a changé ses pneus au 16e tour, quelques instants avant la sortie de route de Nicholas Latifi (Williams-Mercedes) qui a provoqué l'entrée en piste de la safety car. Les deux Ferrari et Verstappen ont donc profité d'un arrêt sous ce régime particulier, ce qui leur a permis de dépasser le Mexicain.

21e succès de Verstappen

Leclerc a alors mené, mais le champion du monde 2021 s'est rapproché dans les dix derniers tours, avant de passer une première fois lors de la 42e boucle. Le Monégasque a repris la tête peu après, mais il n'a rien pu faire sur la deuxième attaque du Néerlandais, qui a ainsi fêté son 21e succès en Grand Prix.

Derrière les deux écuries qui dominent ce début de saison, l'Anglais George Russell (Mercedes) a pris la cinquième place devant le Français Esteban Ocon (Alpine-Renault). Parti 14e sur la grille, le septuple champion du monde britannique Lewis Hamilton (Mercedes) a dû se contenter du point de la dixième place.

Lui aussi n'a pas eu de réussite: l'entrée des stands a été fermée au moment où il voulait s'arrêter pour changer de pneus sous régime de voiture de sécurité virtuelle. Sans ça, il aurait pu prétendre à la sixième ou septième place.

Zéro pointé pour Alfa Romeo

Les Alfa Romeo-Ferrari n'ont cette fois pas inscrit de point. Le néophyte chinois Guanyu Zhou a fini onzième alors que Valtteri Bottas a dû abandonner. Mais le Finlandais a démontré avoir le potentiel pour entrer dans le top 10.

Après ces deux premières courses dans la péninsule arabe, la F1 va mettre le cap sur l'Australie. La prochaine course aura lieu à Melbourne le 10 avril. Avec sans doute un nouvel épisode du duel entre Ferrari et Red Bull.