Bâle et Lucerne pour redonner des couleurs à la Suisse

8.8.2018

Après une entame malheureuse avec les éliminations du FC Bâle en Ligue des Champions et du FC Saint-Gall au deuxième tour préliminaire de l'Europa League, le football suisse peut relever la tête ce jeudi sur le front européen. Relever la tête et surtout marquer des points pour soigner un indice UEFA en souffrance.

Le Néerlandais Ricky Van Wolfswinkel aura à coeur de marquer dans son pays face au Vitesse. 
Keystone

Le FC Bâle, qui obtient ainsi une seconde chance, et le FC Lucerne se déplacent respectivement à Arnhem et au Pirée avec des attentes bien différentes. Face au Vitesse, le FCB de Marcel Koller devra faire face à la pression du résultat dans la mesure où l'objectif édicté par la direction du club est clair: passer victorieusement le cap de la phase de poules de cette Europa League pour se retrouver en seizièmes de finale en février prochain. Pour le FC Lucerne de René Weiler, la donne est différente. Il ne sera que l'outsider devant l'Olympiakos, le club le plus prestigieux de Grèce qui sort toutefois d'une saison jugée calamiteuse.

Serey Die sur le flanc

A Arnhem, Marcel Koller espère poursuivre sur la lancée du 4-2 de samedi dernier contre les Grasshoppers pour sa grande première à la tête du FCB. Lors de cette rencontre, le Zurichois avait opté un 4-4-2 qui avait redonné un certain équilibre à une équipe en perdition. Mais aux Pays-Bas, l'entraîneur sera privé d'un homme essentiel en la personne de Geoffroy Serey Die. Victime d'une déchirure musculaire à la cuisse, l'Ivoirien ne jouera pas jeudi et aussi dimanche en championnat lors de la venue du FC Sion au Parc Saint-Jacques.

Au Pirée où ils croiseront la route de Marko Marin, un ancien grand espoir du football allemand passé par Chelsea, le FC Lucerne sait parfaitement qu'il va souffrir. René Weiler déplore l'absence de trois défenseurs. Stefan Knezevic Lazar Cirkovic et Claudio Lustenberger sont, en effet, sur le flanc. Il reviendra donc à Mirko Salvi de sortir le grand jeu. Déterminant samedi lors du succès 4-2 contre Lugano, un succès qui a ramené de la sérénité au sein d'une équipe qui avait perdu ses deux premiers matches de championnat, le portier vaudois s'apprête à livrer au Pirée un match qui compte dans une carrière.

Retour à la page d'accueil