Didier Deschamps : "C’est violent et forcément inacceptable"

Nicolas Larchevêque

25.1.2021

Dans une interview à "BFM TV", Didier Deschamps est revenu sur l'épisode Karim Benzema, qui avait ébranlé le football français en 2016.

Didier Deschamps s'est longuement confié dans une interview à "BFM TV", diffusée samedi dernier dans l’émission "Apolline de Malherbe, le rendez-vous". Durant cet entretien, le sélectionneur de l'équipe de France a notamment évoqué sa relation avec ses joueurs, l'Euro 2021, l'avenir de Zinédine Zidane sur le banc des Bleus et bien entendu la crise sanitaire actuelle.

Mais le technicien de 52 ans est également revenu sur l'une des périodes les plus difficiles de sa carrière d'entraîneur : l'affaire Karim Benzema de 2016. À cette époque, sa famille et lui avaient été visés par de nombreuses insultes après la non-sélection de l'attaquant du Real Madrid à l'Euro 2016.

Accusé par ce dernier d'avoir cédé à "une partie raciste de la France", Deschamps avait vu sa maison de Concarneau être vandalisée par un tag le traitant de "raciste". "Je ne pourrai jamais oublier. Là, on a franchi la ligne blanche. Ce sont des conséquences d’autres choses. À chaque fois qu'on me demande de l'évoquer, j'essaie d'éviter le sujet", a alors expliqué le champion du monde de 1998.



Toujours marqué par cet épisode, celui qui a mené la France au titre mondial en 2018 ne peut tolérer que l'on touche à ses proches. "C’est violent et forcément, c'est inacceptable. Déplacé, ce n'est pas le mot. Le mot juste, c’est inacceptable", a-t-il fustigé. Avant d'ajouter : "Il y a des choses inacceptables qui se passent, pas que pour moi. Et malheureusement, on ne peut rien n'y faire. On vit avec."

Pour rappel, Karim Benzema n'est plus réapparu sous le maillot tricolore depuis fin 2015 et sa mise en examen pour son implication dans le chantage à la sextape exercé sur Mathieu Valbuena. Début janvier, il a été renvoyé en correctionnelle par la justice.

Devenu un intense débat dans l'Hexagone, le retour du buteur de 33 ans en Bleu n'est donc visiblement pas pour tout de suite...

Retour à la page d'accueilRetour au sport