Constantin de retour dans les stades dans 16 jours!

ATS

23.2.2018 - 19:38

Christian Constantin avait le sourire à sa sortie du TAS le 13 février dernier.
Source: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a fait preuve de clémence envers Christian Constantin. Sa peine a été ramenée à cinq mois.

La sanction finale du TAS pour le président du FC Sion dans l'affaire Fringer lui permettra, ainsi, de revenir au stade dès le dimanche 18 mars, le jour où le FC Sion se déplacera à Bâle.

Le TAS a prononcé une amende de 30'000 francs et une interdiction de cinq mois dès le 12 octobre 2017 à l'encontre de Christian Constantin. Le président du FC Sion avait fait appel d'une première décision du TAS qui le frappait d'une suspension de neuf mois.

On rappellera que la Commission de discipline de la Swiss Football League (SFL) l'avait sanctionné d'une suspension de 14 mois et d'une amende de 100'000 francs pour avoir molesté Rolf Fringer le 21 septembre dernier à Lugano.

Christian Constantin avait pu plaider sa cause le 13 février dernier devant le TAS à Lausanne.

Christian Constantin, quelle est votre réaction à ce verdict du TAS ?

"Je suis satisfait. Les sanctions initiales ont été réduites très fortement. On passe d'une suspension de quatorze mois à cinq mois et d'une amende de 100'000 francs à 30'000 francs."

Interview: 

Christian Constantin, comment expliquez-vous ces différences ?

"La peine initiale de la SFL était démesurée. Je pense qu'elle a été dictée sous le poids d'une énorme pression médiatique."

Quelles leçons tirez-vous de cette affaire ?

"Elle est simple: tu peux être puni lorsque tu veux faire taire les gens."

Allez-vous compter les jours avant ce match du 18 mars à Bâle, le premier de l'année au cours duquel vous pourrez accompagner votre équipe ?

"Je précise que ma suspension prend fin le dimanche 11 mars à minuit. Ce jour-là, le FC Sion recevra Thoune à 16h00. Peut-être que la police valaisanne prendra la décision de reporter ce match de 24 heures pour que je puisse être à Tourbillon..."

Retour à la page d'accueil

ATS