Coronavirus: Infecté, Dominique Blanc donne de ses nouvelles

ATS

12.4.2020 - 09:21

Président central de l'ASF, Dominique Blanc décrit l'évolution de sa maladie dans une interview publiée sur «Blick.ch».

Infecté par le coronavirus, Dominique Blanc va mieux.
Source: Keystone

Le Vaudois de 70 ans, qui a été testé positif pour le coronavirus le 15 mars, est en voie de guérison. Il explique n'avoir «jamais été vraiment malade pendant plus de deux jours. Mais pendant plus de douze jours, j'ai souffert de la fièvre et de toutes sortes de douleurs incroyablement intenses. J'étais constamment épuisé, et avais sans cesse des nausées. Et mon énergie avait complètement disparu», décrit-il.

Le dirigeant vaudois pu rester à son domicile pendant les deux premières semaines suivant son test positif. «J'ai dû me rendre dans une clinique le 1er avril, et j'y suis resté jusqu'à jeudi dernier. J'ai combattu une pneumonie bactérienne provoquée par le coronavirus», précise-t-il.

M. Blanc souligne n'avoir «jamais séjourné aux soins intensifs», même s'il a tout de même dû être ventilé à plusieurs reprises. «Je me suis dit que 97 ou 98 % des gens y survivent, et que je serais l'un d'entre eux», lâche le président de l'ASF, qui estime avoir besoin de quelques semaines de repos «pour retrouver mon énergie».

Dominique Blanc considère par ailleurs que le risque de faillite est «bien réel» pour les clubs en raison des conséquences du coronavirus. Tout dépendra de la date à laquelle le championnat pourra reprendre. «Mais je le répète: la santé passe avant tout. J'ai pu m'en rendre douloureusement compte.»

Infecté à Amsterdam

M. Blanc pense avoir été infecté quelques jours plus tôt à l'occasion d'un congrès de l'UEFA à Amsterdam. «Nous avons appris par la suite que le président de la Fédération serbe avait également été testé positif. Il avait voyagé via Milan», explique-t-il.

Le Vaudois était accompagné de Vladimir Petkovic pour ce Congrès aux Pays-Bas. Il souligne que le sélectionneur national «s'est placé volontairement en quarantaine et m'a envoyé de nombreux messages d'encouragement par la suite.»

ATS

Retour à la page d'accueilRetour au sport