Football

Edison Cavani et le "negrito" de la discorde

ATS - blue Sport NB

30.11.2020

La Fédération anglaise de football (FA) enquête sur un commentaire publié dimanche sur Instagram puis rapidement effacé par Edinson Cavani. Ce dernier pourrait écoper de plusieurs matches de suspension selon les médias anglais.

Cavani a posté une réponse avec le terme «negrito» en réponse à un message de félicitations.
KEYSTONE

En réponse à un message de félicitations qui lui a été adressé après son doublé décisif dans la victoire de Manchester United dimanche à Southampton (3-2), Cavani aurait écrit «negrito» (petit noir, NDLR), selon l'agence de presse PA.

Les Red Devils ont défendu leur attaquant uruguayen en expliquant que le mot avait été utilisé avec une intention amicale, et qu'il était doté d'une connotation différente en Amérique du Sud.

La traduction littérale du mot est "petit homme noir" mais ce mot "negrito" n'est pas considéré comme une insulte raciale en Amérique latine. Au contraire, il est souvent utilisé comme un terme d'affection et protecteur comme en Uruguay et en Argentine. La question de la traduction ou de contexte devrait logiquement être débattue.

Une suspension minimale de trois matches

Le club mancunien a également précisé avoir informé Cavani que l'emploi d'un tel terme au Royaume-Uni était contraire aux règles fixées par la FA, ce qui a poussé l'ancien buteur du PSG à effacer sa publication.

La Fédération a publié avant le début de la saison des consignes de lutte contre les comportements et propos racistes ou discriminatoires. Les infractions sur les réseaux sociaux sont passibles d'une suspension minimale de trois matches.

La saison dernière, Bernardo Silva (Manchester City) et Dele Alli (Tottenham) avaient été suspendus un match après avoir outrepassé les consignes de la Fédération.

Retour à la page d'accueilRetour au sport