L'enquête confiée à un juge d'instruction

ATS

15.11.2021 - 18:44

ATS

15.11.2021 - 18:44

L'enquête sur l'agression de la joueuse du PSG Kheira Hamraoui a été confiée lundi à un juge d'instruction. Kheira Hamraoui a été victime d'un violent guet-apens dans la soirée du 4 novembre.

PARIS, FRANCE - NOVEMBER 09: Aminata Diallo of Paris Saint-Germain warms up before the UEFA Women's Champions League group B match between Paris Saint-Germain and Real Madrid at Parc des Princes on November 09, 2021 in Paris, France. (Photo by Aurelien Meunier - PSG/PSG via Getty Images)
Aminata Diallo, également joueuse au Paris St-Germain, avait été relâchée
PSG via Getty Images

Dans ce dossier aux circonstances encore floues, l'ex-international Eric Abidal «pourrait être prochainement entendu», a précisé le parquet de Versailles, tenant à souligner que cela relevait des compétences du juge d'instruction.

Le nom d'Eric Abidal est apparu dans le dossier après que les enquêteurs ont établi un lien matériel entre Mme Hamraoui et le vice-champion du monde. La victime utilisait sur son téléphone portable une puce au nom du footballeur.

Une première hypothèse balayée

Les faits remontent à la soirée du 4 novembre. Kheira Hamraoui, internationale française, avait subi une agression en rentrant avec Aminata Diallo d'un dîner organisé par leur club. La joueuse a été «rouée de coups sur les jambes avec une barre de fer» par deux hommes qui ont pris la fuite, selon la procureure de Versailles.

Son équipière Aminata Diallo avait été témoin de la scène. L'hypothèse d'une rivalité entre joueuses du PSG avait alors d'abord été envisagée. Interpellée mercredi, Aminata Diallo avait été placée en garde à vue puis relâchée à l'issue de 36 heures de garde à vue sans qu'aucune charge ne soit retenue contre elle.

«Aminata Diallo déplore la mise en scène parfaitement artificielle d'une rivalité entre elle et Kheira Hamraoui qui justifierait qu'elle s'en soit prise à sa coéquipière», avait déclaré son avocat Me Mourad Battikh, balayant l'hypothèse d'un guet-apens orchestré par sa cliente afin de profiter d'une blessure d'Hamraoui.

Une piste parmi d'autres

Le nom d'Eric Abidal, ancien défenseur de l'Olympique lyonnais et du FC Barcelone, est ensuite apparu dans la procédure. Eric Abidal a été directeur sportif du FC Barcelone de 2018 à août 2020. Kheira Hamraoui a joué dans l'équipe féminine du Barça de 2018 à 2021.

L'hypothèse d'une vengeance amoureuse de l'entourage de M. Abidal. est seulement «une piste parmi d'autres», souligne le parquet de Versailles, qui n'exclut toutefois pas la possibilité que l'épouse de M. Abidal, Hayet Abidal, soit également entendue.

ATS