Coupes européennes : l'avenir du football suisse s'éclaircit

ATS

10.12.2021 - 17:01

ATS

10.12.2021 - 17:01

Avec la fin des phases de groupes dans les compétitions de Coupe d'Europe, la Suisse a gagné cinq rangs au classement de l'UEFA. La Super League occupe la 14e place et compte encore sur Bâle.

Le FC Bâle sera l'unique club suisse encore européen au printemps.
Keystone

Tout sera calculé en fin de saison après la finale de la Ligue des champions. Les nouveaux coefficients qui en résulteront pour chaque pays prendront effet la saison suivante, c'est-à-dire lors de la saison 2023/24.

Si la Suisse devait conserver sa 14e place, les meilleures équipes de Super League seraient nettement mieux loties pour la saison 2023/24 que pour la saison en cours. Le champion de Suisse n'entrerait en lice en Ligue des champions qu'au troisième tour de qualification. Le deuxième du championnat obtiendrait également une place pour les qualifications de la C1.

En Europa League, le vainqueur de la Coupe serait déjà au 3e tour de qualification et en Conference League, deux autres équipes pourraient se passer du début des qualifications.

Les chances de terminer à la 14e place à la fin de la saison seraient d'autant plus grandes si le FC Bâle continuait à marquer des points dans la phase à élimination directe de la Conference League. Les pays classés 15e et 16e au «live ranking» de la liste des coefficients de l'UEFA – la Turquie et la Grèce – possèdent encore chacun deux équipes dans les phases à élimination directe. Le Danemark, qui occupe actuellement la 18e place, a même encore trois équipes en lice.

ATS