LaLiga : en larmes, Sergio Agüero annonce sa fin de carrière

ATS

15.12.2021 - 12:56

ATS

15.12.2021 - 12:56

Le coeur a ses raisons que la raison doit respecter: l'attaquant argentin Sergio Agüero, recruté l'été dernier par le FC Barcelone, a annoncé mercredi son départ forcé à la retraite à 33 ans en raison de problèmes cardiaques.

En larmes, la voix tremblante lors d'une conférence de presse, «Kun» a expliqué sa décision «d'arrêter le football professionnel» après que les médecins lui ont confirmé que c'était «la meilleure décision» en raison de ses problèmes cardiaques.

Pour le vainqueur de la Copa America 2021, grand ami de Lionel Messi et gendre pendant 4 ans de Diego Maradona, le cauchemar a commencé le 30 octobre dernier: à la 40e minute du match contre Alavés comptant pour la 12e journée de Liga au Camp Nou (1-1), il s'allonge par terre en se touchant la poitrine et le cou, victime d'un malaise.

Les secouristes interviennent et l'Argentin parvient à se relever et à sortir du terrain en marchant. Son entraîneur de l'époque Sergi Barjuan lui demande comment il se sent. «Pas bien», lui répond Agüero, évacué vers un hôpital de Barcelone. Le lendemain, le Barça annonce que le joueur «a été victime d'un malaise thoracique».



La nouvelle de cette retraite intervient six mois après l'impressionnant arrêt cardiaque du Danois Christian Eriksen, qui avait bouleversé le monde du football en plein Euro, en juin 2021. Le joueur, réanimé à même la pelouse, s'est depuis fait implanter un défibrillateur, dispositif pour prévenir le risque de mort subite.

Mais en Italie, où évolue le milieu de terrain de l'Inter, le port d'un pacemaker est une contre-indication à la pratique du football professionnel.

De son côté, l'ailier français du Bayern Munich Kingsley Coman (25 ans), qui souffre lui aussi d'arythmie sous une forme bénigne, peut continuer à évoluer dans le monde professionnel, tout comme l'Allemand du Hertha Berlin Sami Khedira.

D'autres stars du football ont aussi appris qu'ils étaient victimes de problème de coeur sur le tard, à l'instar de Lilian Thuram (hypertrophie cardiaque diagnostiquée en 2008 à 36 ans).

Agüero sera donc privé d'une quatrième Coupe du monde au Qatar avec l'Argentine. Mais il laisse derrière lui une carrière ponctuée de succès et de records.

L'homme de la 94e minute

Agüero débarque en Europe à l'Atlético Madrid en 2003, après des débuts flamboyants à Independiente, dans la province de Buenos Aires. Il restera cinq saisons chez les «Rojiblancos», avec qui il remporte la Ligue Europa en 2010, puis s'envole vers l'Angleterre.

Agüero est immédiatement entré dans la légende de Manchester City à qui il restera fidèle dix ans (2011-2021). Pour les Citizens, il a inscrit ce qui est peut-être le but le plus célèbre de la Premier League, celui du titre remporté en 2012, lors de la dernière journée contre les Queens Park Rangers.

Le match était dans sa 94e minute, le score de 2-2 condamne les Citizens à une frustrante deuxième place derrière le grand rival de Manchester United, quand il hérite d'un ballon glissé par Mario Ballotelli, feinte puis trouve les filets pour offrir aux Citizens la victoire et leur premier titre de champion d'Angleterre depuis 1968.

«Sergio est tout simplement l'attaquant le plus impitoyable de l'histoire de la Premier League», s'est félicité dans un communiqué le patron de City, Khaldoon al-Mubarak.

Buteur étranger le plus prolifique du championnat anglais avec 184 buts et auteur au total de 260 réalisations en bleu ciel, il a vu quinze titres, dont cinq Championnats d'Angleterre, garnir l'armoire à trophée de City lors de son passage, mais avec un grand vide, la Ligue des champions qui s'est encore refusée à eux en finale en 2021 contre Chelsea (1-0).

Transféré au Barça à l'été 2021 dans l'espoir d'évoluer avec son grand ami Messi, Agüero a vu son plan échouer lorsque la «Puce» a décidé de rallier le Paris SG. Mais ensemble, les deux Argentins garderont le souvenir d'avoir remporté la Copa America, après avoir échoué en finale de la Coupe du monde 2014 contre l'Allemagne.

ATS