Ligue des champions : Le Barça de Xavi au bord du gouffre à Munich

ATS

8.12.2021 - 05:00

ATS

8.12.2021 - 05:00

Le FC Barcelone se trouve au bord du précipice. L'équipe de Xavi doit réaliser l'impossible mercredi et battre le Bayern Munich pour assurer sa présence en 8es de finale de Ligue des champions.

Xavi et les Barcelonais parviendront-ils à faire plier l'ogre bavarois à l'Allianz Arena ?
KEYSTONE

Reste-t-il de l'espoir ? Alors que Xavi vient d'encaisser sa première défaite depuis son arrivée à la tête du Barça samedi en Liga contre le Betis Séville au Camp Nou (1-0), le technicien catalan doit déjà relever un défi immense. Le FC Barcelone sera qualifié s'il emporte à l'Allianz Arena, ou si le Benfica Lisbonne, qui reçoit le Dynamo Kiev en parallèle mercredi soir, ne s'impose pas face aux Ukrainiens.

Une élimination prématurée serait une catastrophe pour le club catalan, en crise permanente depuis deux ans. Le Barça est toujours apparu en 8es de finale de la Ligue des champions depuis 2003-2004, où il ne s'était pas qualifié pour la C1 après avoir fini 6e de Liga.

Pire: cela fait plus de 20 ans que le Barça n'a pas été éliminé dès la phase de groupes de la Ligue des champions. La dernière fois, c'était au début du millénaire, lors de la saison 2000-2001: les Catalans avaient fini 3es du groupe H derrière l'AC Milan et Leeds.

Nouvel entraîneur, nouveau souffle ?

Que peut faire Xavi, qui a fait souffler un vent de renouveau à son retour au club il y a trois semaines, pour entretenir l'espoir ? Ses leviers d'action sont limités.

Le prodige Ansu Fati, touché à l'arrière de la cuisse gauche le 6 novembre à Vigo (3-3), est en phase de reprise, mais ne sera pas du voyage en Bavière. Et le co-capitaine Sergi Roberto va être opéré jeudi du muscle droit fémoral de la cuisse droite jeudi en Finlande. Pedri, Martin Braithwaite et Sergio Agüero sont eux aussi toujours à l'infirmerie.



Et l'ancienne légende du Camp Nou n'a pas encore trouvé la solution aux principaux soucis des Blaugrana: le nombre de blessures est toujours incalculable, celui des buts demeure toujours aussi famélique par rapport aux occasions créées, et l'inconstance reste de mise.


Ligue des champions : programme et résultats

ATS