La Premier League réagit dans l'urgence

ATS

19.10.2021 - 14:48

ATS

19.10.2021 - 14:48

La Premier League a voté en faveur d'une interdiction temporaire des contrats de sponsoring entre les clubs et leur propriétaire, rapportent les médias britanniques mardi. L'arrivée comme actionnaire principal du fonds souverain saoudien PIF à Newcastle n'est pas étrangère à cette décision.

Les fans de Newcastle ont réagi au rachat de Newcastle par  un fonds saoudien.
KEYSTONE

La mesure, prévue pour durer un mois, le temps de permettre des discussions sur une modification pérenne des règles, a reçu le soutien de 18 des 20 clubs de l'élite anglaise, lors d'une réunion d'urgence organisée lundi soir. Selon le Guardian, Newcastle a voté contre et Manchester City – dont le sponsor maillot et du stade est la compagnie aérienne Etihad, propriété du gouvernement Emirati dont est proche le propriétaire de City – s'est abstenu.

Ces deux clubs ont mis en doute la légalité de cette décision, précisent les journaux. Leurs rivaux redoutent que des contrats de sponsoring passés avec des compagnies saoudiennes permettent à Newcastle de contourner les règles du fair-play financier édictées par la Premier League qui n'autorisent que 105 millions de livres (120 millions d'euros) de pertes cumulées sur trois ans.

La Premier League a donné son feu vert le 7 octobre à la reprise des Magpies par un consortium d'investisseurs, au terme de laquelle le fonds saoudien PIF contrôle 80% du capital. La Premier League avait indiqué avoir reçu des garanties que le Royaume d'Arabie saoudite se tiendrait à l'écart de la gestion du club.

ATS