Ligue 1 : le foot français encore frappé par de graves incidents

Nicolas Larchevêque

23.9.2021

Nicolas Larchevêque

23.9.2021

La rencontre de Ligue 1 entre Angers et l'Olympique de Marseille (0-0) s'est terminée mercredi soir dans la confusion après des débordements entre supporters. Ces nouveaux incidents viennent s'ajouter à la longue liste peu glorieuse qui ternit l'image du football français en ce début de saison.

Une de plus. Une bagarre entre supporters a éclaté mercredi soir au coup de sifflet final du match entre Angers et l'Olympique de Marseille (0-0), comptant pour la 7ème journée de Ligue 1. Les faits se sont déroulés au stade Raymond-Kopa après que des fans de l'OM soient descendus de leur tribune adverse pour en découdre avec leurs opposants angevins.

Responsable de la communication phocéenne, Jacques Cardoze a tenté de faire la lumière sur ce grave incident. «Il y a eu une provocation de la part de la tribune angevine, avec des doigts d'honneur et des pétards qui ont été envoyés du côté angevin vers les Marseillais. Les Marseillais ont répondu, c'est un schéma classique et stupide, d'un côté et de l'autre. Je n'accuse personne», a-t-il expliqué.

Avant de lancer un appel aux fan du ballon rond : «C'est une responsabilité collective, il n'y a pas un stade, une équipe... On voit bien que ça commence à faire tache d'huile. Tout le monde doit être responsable par rapport à ça. Il faut que les gens soient responsables. On a été privés de foot pendant 15 mois et les gens ne sont pas suffisamment intelligents pour se dire qu'on vient assister à du foot, juste du foot. Je ressens surtout une grande tristesse. Ce n'est pas acceptable.»



Ce n'est pas la première fois cette saison que d'importants débordements viennent entacher l'image du championnat français. Lors de la 1ère journée, le duel entre Montpellier et Marseille (2-3) avait été interrompu une dizaine de minutes après des jets de bouteilles en direction des joueurs marseillais.

Le 22 août dernier, la rencontre OGC Nice - OM avait été définitivement arrêtée après l'envahissement du terrain par des supporters niçois et une bagarre avec les acteurs de la partie. Samedi dernier, la mi-temps du derby du nord entre Lens et Lille avait été perturbée par des fans, qui avaient aussi envahi la pelouse.

A noter encore que cette 7ème journée de Ligue 1 a également vu le bus de les fans des Girondins de Bordeaux être caillassé à Montpellier. A Metz, une poignée de supporters locaux ont réussi à pénétrer sur le terrain après la défaite de leur équipe contre le Paris Saint-Germain (1-2).

Reste désormais à connaître les sanctions qu'infligera la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP), qui voit les dossiers s'empiler en ce début de saison...