La banderole "White Lives Matter" crée la polémique

ATS

23.6.2020 - 12:14

La banderole «White Lives Matter» tirée par un avion pendant le match entre Manchester City et Burnley est fortement critiquée en Angleterre.

Cette banderole fait scandale en Angleterre.
Source: Keystone

Elle est apparue dans le ciel peu après que tous les acteurs du match avaient mis genou à terre pour rendre hommage au mouvement «Black Lives Matter» (BLM).

«Le but de BLM n'est pas de diminuer l'importance de la vie des autres personnes», a souligné Sanjay Bhandari, président de Kick It Out qui lutte contre les discriminations dans le football anglais. «Il s'agit de souligner que les personnes noires sont privées de certains droits de l'Homme uniquement en raison de leur couleur de peau. Il est question d'égalité», a-t-il poursuivi.

«En eux-même, les mots («White Lives Matter») ne sont pas insultants, c'est juste le contexte. Ils montrent un rejet du débat en cours. C'est ce qu'ils représentent», a également estimé Iffy Onuora, responsable des questions d'égalité pour la Professional Footballers' Association, le syndicat des joueurs.

Le club de Burnley a immédiatement condamné la banderole. «Le club est fier du travail effectué à travers ses programmes communautaires reconnus en collaboration avec tous les genres, toutes les religions ou toutes les croyances, et s'oppose à toute forme de racisme», selon un communiqué de Burnley, qui promet de bannir de son stade les auteurs de la banderole.

ATS

Retour à la page d'accueilRetour au sport