Quand je serai grand, je voudrais être... un enfant

Teleclub NB

18.7.2019

Comment ne pas aimer le football? L'histoire d'un instant, laissons de côté l'emprise de l'argent, la corruption, la violence, la VAR et j'en pense. Revenons à l'essence même de ce sport représenté ci-dessous par l’innocence de l'enfance. Une magnifique vidéo...

En regardant la joie des deux équipes après ce but en toute fin de match, on se demande pourquoi le football change aussi radicalement avec l'âge de ses acteurs. Quand je serai grand, je voudrais être... un enfant. À partager sans modération....

Retour à la page d'accueilRetour au sport