Fickentscher

Fickentscher: "La Ligue? C'est une catastrophe"

Chris Geiger, à Neuchâtel

16.7.2020

Le choc de la peur entre NE Xamax et le FC Sion a offert un triste spectacle jeudi soir à la Maladière (0-0). A l'image de Raphaël Nuzzolo ou Mickaël Facchinetti, ce match nul n'a satisfait aucune des deux équipes. De son côté, Kevin Fickentscher est revenu sur la gestion chaotique de la SFL.

Xamax – Sion 0-0

Xamax – Sion 0-0

Raiffeisen Super League, 31ème journée, Saison 19/20

16.07.2020

Raphaël Nuzzolo (Attaquant - Neuchâtel Xamax FCS)

"Nous n'avons pas assez risqué aujourd'hui (ndlr: jeudi) car nous avons voulu corriger les erreurs de nos derniers matches. Il nous a ainsi manqué des prises de risques offensives. Nous n'avons d'ailleurs pas assez poussé lorsque nous étions à 11 contre 10. A l'image du shoot de Taulant Seferi sur la latte lors de l'ultime action, les détails font la différence et expliquent notre dernière place au classement. D'un point de vue comptable, c'est clairement insuffisant. Sur ces cinq dernières rencontres, il nous faudra ainsi deux à trois victoires. Si c'est réalisable? Si j'étais mathématicien, je dirais que non puisque nous n'en avons obtenues que quatre en 31 journées. Mais le football est parfois inexplicable. Nous voulons ainsi enclencher le plus rapidement possible une dynamique positive. Et, pour cela, il faudra ôter le frein à main et améliorer notre efficacité devant le but adverse."

Xavier Kouassi (Milieu - Neuchâtel Xamax FCS)

"Le FC Sion avait l'avantage de pouvoir procéder en contre-attaque. Nous savions que les Valaisans allaient évoluer en bloc bas. Malheureusement, nous n'avons jamais trouvé la solution. Ils sont contents de repartir avec ce point. De notre côté, nous n'allons pas cracher dessus car il pourrait compter au moment de faire les comptes. Nous avons toutefois montré de la prudence car la moindre erreur se serait payée cash. Nous retirons ainsi de la sérénité avec ce blanchissage. Nous avons effectué des progrès défensifs, mais nous allons désormais devoir nous améliorer devant le but adverse."

Kevin Fickentscher (Gardien - FC Sion)

"Personne ne voulait perdre ce match placé sous haute tension. Nous avons ainsi vu deux équipes crispées. Nous pouvons regretter de n'avoir pas su concrétiser nos occasions. Nous n'avons pas été assez tueurs et n'avons pas eu assez la volonté de faire mal. Je ne suis pas sûr que nous avions aujourd'hui (ndlr: jeudi) la conviction de mettre le ballon au fond des filets lorsque nous avons tiré au but. Le côté extra-sportif? C'est une catastrophe. J'ai de la peine à mettre de côté ce qu'il se passe avec la Ligue et à la comprendre. Cette dernière a décidé de finir la saison à n'importe quel prix, ce que je regrette. Le match annulé du week-end passé contre Zurich nous a permis de nous reposer. Malheureusement, le rythme de jouer tous les trois jours nous convenait et nous aurions donc voulu enchaîner après notre belle victoire face à Bâle."

Mickaël Facchinetti (Défenseur - FC Sion)

"Nous avons eu quelques occasions dangereuses, notamment avant l'expulsion de Christian Zock. Nous avons ensuite un peu subi et c'était plus compliqué. L'important était de ne pas encaisser, mais nous aurions voulu rentrer avec les trois points. Notre objectif est de terminer devant Thoune, alors ce match nul n'est pas forcément une bonne affaire. Aujourd'hui (ndlr: jeudi), nous avons su être performants sur le terrain et avons répondu présents. Nous devons toutefois être encore plus agressifs et plus tueurs dans les deux surfaces de vérité."

Retour à la page d'accueilRetour au sport