Shaqiri à Belgrade: "Il sera sous une incroyable pression psychologique"

Bugnon Michaël

5.9.2018

Le hasard du tirage au sort a placé Liverpool dans le même groupe que l'Etoile Rouge de Belgrade en Ligue des champions. Xherdan Shaqiri retrouvera donc une équipe serbe, quelques mois après le fameux Suisse-Serbie de Kaliningrad.

Shaqiri avait chambré le public serbe lors de la récente Coupe du Monde.
Keystone

C'est dans un véritable chauderon que le Paris St-Germain, Naples et Liverpool se déplaceront cet automne dans le cadre des phases de poule de la Ligue des champions. Le Stade Rajko-Mitic, plus connu sous le nom de "Marakana", est en effet l'antre de l'Etoile Rouge de Belgrade, quatrième formation placée dans le groupe C de cette C1 2018-2019.

D'ailleurs, le comportement de certains "fans" du club laisse parfois à désirer. Entres amendes, suspensions de stade et matches à huis clos, le club belgradois a déjà tout connu. Et avec la venue de Xherdan Shaqiri le 6 novembre prochain, pas certain que les supporters rouges et blancs réussissent à se calmer.

Une terre hostile pour Shaqiri

Lors de la dernière Coupe du monde, toute la Suisse se souvient du match Suisse-Serbie, remporté par la "Nati" dans les derniers instants grâce à une réussite de Xherdan Shaqiri. Et personne n'a oublié non plus la fameuse célébration du lutin suisse: le désormais célèbre aigle bicéphal représentant la Grande Albanie. Surtout pas les Serbes...

Directement après le tirage au sort annonçant Liverpool avec l'Etoile Rouge, des groupes de supporters serbes avaient annoncé la couleur en promettant un "accueil hostile" à l'ailier helvétique.

Zvezdan Terzic, directeur sportif du club le plus titré de Serbie, assure qu'il va tout faire pour que l'international suisse puisse se sentir en sécurité: "Nous devons tout mettre en œuvre pour que Shaqiri ait l'impression de pouvoir jouer au football ce soir-là. C'est notre devoir de le protéger. Qu'on nous laisse être de bons hôtes!" a-t-il déclaré au quotidien serbe Kurier.

D'un autre côté, Terzic sait très bien que l'accueil ne pourra pas être chaleureux: "Il va être soumis à une incroyable pression psychologique par nos supporters. Il sait où il va mettre les pieds. C'est pour cette raison que je doute qu'il vienne."

Réponse le 6 novembre prochain lors de la confrontation entre l'Etoile Rouge de Belgrade et Liverpool. Contrairement au match d'ouverture face au Napoli et malheureusement pour le "Shaq", cette partie ne se déroulera a priori pas à huis clos...

Retour à la page d'accueil