Ligue des Champions

Top départ: les folles affiches du mardi sont de retour !

18.9.2018

La nouvelle saison de Ligue des Champions commence mardi. Avec des nouveaux horaires. Finie la "messe" de 20h45. Désormais, chaque soirée de phase de poules débutera avec deux affiches à 18h55. Le coup d'envoi des six autres matches sera donné à 21 heures. Tous les matches seront à suivre en LIVE sur Teleclub Sports.

Lucien Favre disputera son deuxième match en Ligue des Champions seulement.
Keystone

Lucien Favre disputera son deuxième match de Ligue des Champions "seulement" en tant qu'entraîneur. En 2015, il avait affronté Séville (défaite 0-3), avant de démissionner quelques jours plus tard du Borussia Mönchengladbach.

Le début est abordable pour le Borussia Dortmund, qui se déplace à Bruges avec un statut d'invaincu en Bundesliga cette saison. Mais l'affiche du groupe est bien celle entre Monaco et l'Atletico Madrid, deux équipes capables de se transcender en Coupe d'Europe.

L'Inter de retour

Le groupe B inaugure l'horaire de 18h55. Avec un bel Inter-Tottenham au programme. Les "Nerazzurri" font leur retour dans la compétition, après 6 ans d'absence. Mais leur début de saison est moyen en Serie A (4 points en 4 matchs). Pour les Spurs, c'est légèrement mieux mais la dernière défaite contre Liverpool (1-2) a révélé des carences. Dans l'autre match, Barcelone accueille le PSV Eindhoven.

C'est l'histoire de cette soirée: Thomas Tuchel a longtemps marché sur les traces de Jürgen Klopp. Comme entraîneur de Mayence, puis comme coach de Dortmund. Tuchel a désormais pris son destin en mains et s'est lancé dans un sacré défi, en reprenant le Paris SG. La 1re journée ne lui fait pas de cadeau, face au finaliste de l'an dernier Liverpool. Dans ce groupe relevé, Naples est le premier à se rendre au "Marakana" de Belgrade, face à l'Etoile Rouge. Ambiance de folie garantie.

Un groupe D ouvert

La poule D est sans doute la plus homogène de la compétition. Schalke et Porto sont les deux favoris du groupe et s'affrontent mardi à Gelsenkirchen. Mais le premier a perdu ses trois premiers matchs de Bundesliga, tandis que le second peine à convaincre dans son championnat. Tant pour Galatasaray que pour le Lokomotiv Moscou, la fenêtre est ouverte.

Retour à la page d'accueil