Trois sur trois pour l'Italie, camouflet allemand

ats

31.3.2021 - 22:53

ats

31.3.2021 - 22:53

L'Italie s'est contentée d'un service minimum mercredi à Vilnius. L'Allemagne a buté sur la Macédoine du Nord.

Une défaite cuisante pour Timo Werner et l'Allemagne.
Keystone

La Squadra Azzurra est allée s'imposer 2-0 en Lituanie, décrochant dans la douleur son troisième succès en trois matches dans le groupe C des éliminatoires du Mondial 2022.

Appelée à affronter la Suisse à trois reprises cette année (une fois à l'Euro puis deux dans le cadre de ces qualifications), l'Italie a fait la différence en deuxième mi-temps seulement. Stefano Sensi a ouvert la marque à la 48e, Ciro Immobile scellant le score sur penalty au bout des arrêts de jeu.

L'Italie est donc déjà bien installée aux commandes de cette poule, devant la Suisse (6 points en 2 matches). Leurs adversaires sont en revanche toujours en quête d'un premier succès: outsider de cette poule, l'Irlande du Nord a séché face à la défense bulgare à Belfast (0-0) dans l'autre match de la soirée.

Un camouflet pour la Mannschaft

Victorieuse elle aussi de ses deux premiers matches, l'Allemagne a pour sa part subi un véritable camouflet à Duisbourg. Les hommes de Joachim Löw se sont inclinés 1-2 devant la Macédoine du Nord. Ils pointent donc au 3e rang du groupe J, derrière l'Arménie (9 points) et la Macédoine du Nord (6)!

L'Angleterre n'a en revanche pas failli à Wembley. La sélection de Gareth Southgate a cueilli son troisième succès en trois matches dans la poule I, s'imposant 2-1 dans le choc de cette soirée face à une équipe de Pologne privée de son attaquant-vedette Robert Lewandowski.

Rien à faire pour le Kosovo

Le Kosovo de Bernard Challandes a par ailleurs subi sa deuxième défaite en deux sorties dans le groupe B, s'inclinant 3-1 en Espagne. La «Roja» a forcé la décision en inscrivant deux buts en deux minutes (34e et 36e), obtenant un deuxième succès d'affilée après avoir concédé un nul face à la Grèce en ouverture.

Tenante du titre mondial, la France a pour sa part pris le large dans la poule D en allant s'imposer 1-0 en Bosnie-Herzégovie grâce à une réussite de Griezmann. Entré en jeu à la 78e, le Servettien Miroslav Stevanovic n'est cette fois-ci pas parvenu à s'illustrer, lui qui avait marqué le 2-2 en Finlande une semaine plus tôt.

ats