Un ex-taulard signe au Spartak Moscou

ATS

2.8.2020 - 14:09

L'attaquant international russe Alexander Kokorin, qui a passé près d'un an en prison l'an dernier pour des violences, a signé trois ans avec le Spartak Moscou.

Alexander Kokorin avait passé près d'un an en prison l'an dernier.
Keystone

«Le Spartak Moscou a signé un contrat longue durée avec Alexander Kokorin sur le schéma 3+1 (trois ans plus une année en option, ndlr). L'attaquant de 29 ans rejoint notre club en tant qu'agent libre», écrit sur son site le Spartak, équipe la plus titrée de Russie depuis la chute de l'URSS, avec dix championnats remportés.

«Je veux être en forme, aider au maximum l'équipe et faire revenir le Spartak que tout le monde aime: attaquant, efficace et victorieux», s'est félicité Kokorin, qui a participé à la Coupe du monde 2014 et à deux Euros (2012, 2016).

Alexander Kokorin avait été emprisonné en octobre 2018 en même temps que son frère et le milieu Pavel Mamaev (31 ans, 15 sélections) après avoir agressé dans la rue le chauffeur d'une animatrice de télévision puis, quelques heures plus tard, deux hauts fonctionnaires dans un café.

Dès sa sortie de prison en septembre 2019, Kokorin avait signé avec le Zenit Saint-Pétersbourg un contrat d'un an, avant d'être envoyé en prêt à Sotchi, avec lequel il a inscrit sept buts en dix matches de championnat.

L'attaquant arrive dans un club en difficulté depuis son dernier titre en 2017, et qui sera privé d'Europe la saison prochaine après une décevante septième place (sur 16) en championnat.

Kokorin, qui a aussi évolué au Dynamo Moscou et au Zenit, a été appelé 48 fois avec la «Sbornaïa», l'équipe nationale russe, pour 12 buts inscrits, mais n'a plus été appelé depuis novembre 2017.

Pour la première journée de la nouvelle saison de Premier Liga russe, qui débute le week-end prochain, Kokorin aura l'occasion de briller face à... Sotchi, son précédent club.

Retour à la page d'accueilRetour au sport