Un nouveau propriétaire pour Xamax

ATS

4.11.2019 - 19:26

Neuchâtel Xamax FCS change de propriétaire, comme c'était dans l'air depuis quelques jours. Jean-François Collet va en effet racheter l'ensemble des actions du club, que détenaient Christian Binggeli et son fils Grégory.

Le changement de propriétaire se fera à la fin 2019, selon une convention signée entre les trois personnes concernées. Christian Binggeli conservera son poste de président de la société, de même que son fils restera vice-président. Depuis qu'ils ont repris Xamax en 2012 après la faillite consécutive au triste épisode Chagaev, les Binggeli ont réussi un véritable tour de force. En six ans, ils ont ramené le club neuchâtelois de 2e ligue interrégionale à la Super League.

«Je suis le premier à applaudir ce qu'ont accompli Christian et Grégory Binggeli, ainsi que leur comité. Ils ont réussi un parcours extraordinaire», a expliqué «Jeff» Collet dans un communiqué publié sur le site du club.

Dans la continuité

L'ancien candidat à la présidence de l'ASF, qui est aussi vice-président de la Swiss Football League, ne va pas tout bouleverser à la Maladière. «Je veux m'inscrire dans la continuité et apporter ma pierre à l'édifice, de manière à permettre au club de poursuivre sa progression», a encore dit le fondateur et président de l'Agence Grand Chelem Event SA, qui collabore déjà avec Xamax depuis un an et demi. Elle gère ainsi l'administration, le sponsoring et l'hospitalité du club rouge et noir.

Jean-François Collet (51 ans) est aussi le directeur des tournois de tennis de Gstaad (ATP) et Lausanne (WTA). Par le passé, il a aussi été président du Lausanne-Sport, de juin 2007 à juin 2013.

«Jeff Collet est la seule personne avec qui nous avons discuté qui ne voulait pas tout jeter, tout chambouler», a déclaré Christian Binggeli au 19:30 de la RTS. «On ne remet pas le club dans n'importe quelles mains», a-t-il assuré.

Bouffée d'oxygène

Ce changement va surtout apporter une bouffée d'oxygène nécessaire aux finances de Xamax, qui ne savait pas comment finir la saison, a d'ailleurs avoué le président. «Le club est dans une situation financière difficile, j'investis pour le sauver», a quant à lui déclaré le futur propriétaire, qui n'a évidemment pas dévoilé le montant de son investissement. «C'est confidentiel», a-t-il juste glissé.

Un Vaudois à la tête du fleuron du sport neuchâtelois, cela ne semble pas lui faire peur. «Il faut mettre ces querelles de clocher de côté. J'habite à 25 minutes de voiture de la Maladière, et Christian Binggeli est un voisin. Neuchâtel et Lausanne sont proches», a estimé Jean-François Collet durant son intervention sur la RTS.

ATS

Retour à la page d'accueilRetour au sport